Nicolosi, Gole dell’Alcantara


hot

Belle journée ensoleillé – environ 33°c

Ce matin nous remballons le campement et quittons définitivement le sud-est de la Sicile. Nous payons nos trois nuits de camping et prenons la route de bon matin vers 8h30.

Direction la petite ville de Nicolosi au pied de l’Etna que nous atteignons vers 9h30.

Ne sachant exactement que faire quand à l’ascension de l’Etna (les guides papiers ne sont pas clairs du tout), nous décidons d’aller directement demander conseil à note hôte du B&B Etna House, B&B où nous avons réservé la nuit à venir.

Nous ne nous attendions pas à un tel accueil. Malgré l’heure matinale, Angela nous accueille à bras ouverts, nous donnent les clés de notre chambre déjà prête et nous propose un café dans la salle du petit déjeuner.

Elle répond immédiatement à nos demandes de renseignements concernant l’ascension de l’Etna.

Deux types d’excursion sont possible :

  • une courte (environ 3h et 65€ par personne) permettant d’approcher du sommet mais sans monter jusqu’au cratère, facile d’accès, peu de marche.
  • une formule plus longue (journée entière, 85€ par personne) et plus physique aussi, avec pas mal de marche jusqu’au sommet du cratère et une redescente à pied.

Evidemment, on préférerait la version longue, mais c’est trop tard pour aujourd’hui, nous aurions dû arriver à Nicolosi vers 8h30 pour cela.

Angela nous propose de rester une nuit supplémentaire afin de pouvoir faire la longue randonnée le lendemain, et ainsi dormir chez elle en soirée après la randonnée, ce que nous acceptons.

Elle appelle immédiatement les services touristiques pour nous réserver 2 places pour le lendemain mais le départ n’est pas garanti faute de participants insuffisants, nous en saurons plus dans l’après-midi.

Changement de plan pour aujourd’hui par conséquent, pas d’ascension du volcan de prévu. A la place, nous décidons de partir explorer les gorges de l’Alcantara, le ‘Gole dell’Alcantara‘ à environ une heure de route au nord.

Nous nous arrêtons en route au sud de Taormina dans un bar qui fait des panini et boissons afin de nous constituer un pique-nique pour la journée.

Un parking public en principe gratuit permet de laisser sa voiture sur place, mais un gardien demande une ‘donation’, en fait il faut lui laisser un ou deux euros comme à l’accoutumée en Sicile.

Ensuite, ne surtout pas passer par la société privée qui exploite le site et extorque 13€ par personne pour descendre en ascenseur au pied des gorges.

Le mieux est de sortir du parking à pied, remonter la route sur une cinquantaine de mètres environ et prendre les escaliers pour descendre dans les gorges, c’est l’accès communal avec une entrée à 1.5€ par personne seulement, pour le même résultat !

On a pas très bien compris pourquoi il y a avait deux tarifs si différents, la société Gole Alcantara qui exploite le site naturel est une vaste arnaque touristique, elle propose en plus un parc botanique à visiter complètement bidon.

Bref, passé ce petit détail d’ordre logistique, le site est vraiment magnifique, même s’il est très fréquenté.

sicile1609-10

Il suffit de s’éloigner un peu en descendant la rivière pour trouver des coins tranquilles où poser sa serviette et passer une après midi tranquille au bord de l’eau, la plupart des visiteurs s’entassant au pied de l’escalier de l’ascenseur face à l’entrée des gorges.

sicile1609-01

Malgré la chaleur assez écrasante, l’eau de la rivière ne dépasse pas les 10°c, gare au choc thermique !

sicile1609-02

sicile1609-03

sicile1609-08

Nous déjeunons de nos sandwiches achetés à deux pas de là et restons sur site jusque 15h environ, il est tout à fait possible d’y passer la journée, c’est très reposant !

Nous reprenons ensuite la voiture pour faire l’itinéraire que nous avions initialement prévus de faire le lendemain : le tour de l’Etna par l’ouest du massif.

sicile1609-13
Le sommet de l’Etna, parfaitement dégagé aujourd’hui

Ce « mini auto tour » est proposé par le guide du routard, avec plusieurs villages étapes, ce qui peut prendre une journée entière selon les motivations de chacun.

Nous, on est un peu fatigués, et on s’arrête uniquement à Randazzo pour prendre un verre et de délicieuses pâtisseries – Pasticceria Arturo. Super accueil et gâteaux aux amandes à tomber !

sicile1609-11

sicile1609-12

Pasticceria Arturo, Randazzo – pâtisseries à partager et deux boissons pour 8€

Nous poursuivons l’itinéraire proposé par le Lonely Planet, mais sans être particulièrement emballé. Nous sommes assez déçus des vues sur l’Etna que nous pensions être plus spectaculaires. De plus, la région est envahie de tas d’ordure qui s’amoncellent le long des routes, vraiment pas terrible comme image de marque.

Nous décidons de rentrer nous reposer au B&B vers 18h.

Bonne nouvelle, Angela a réussi à nous inscrire pour le grand tour de l’Etna du lendemain, la rando aura bien lieu et une belle journée en perspective !

Le soir, sur les conseils d’Angela, nous allons dîner à la pizzeria Antichi Proverbi. Il faut y être pour 20h si on veut être servi rapidement. A partir de 21h, la foule arrive dans brouhaha indescriptible.

Bonnes pizzas très copieuses, bon accueil et service rapide

sicile1609-14

sicile1609-15

Pizzeria Antichi Proverbi, Nicolosi.

dodo

B&B Etna House, Nicolosi. Superbe accueil d’Angela, la meilleure adresse de notre séjour en Sicile !


Laisser un commentaire