Visite d’Édimbourg


cloud1

beau temps quelques nuages

Après une bonne nuit réparatrice (l’hôtel est confortable et bien insonorisé), nous prenons un copieux petit déjeuner sur le toit de l’hôtel avec une vue splendide sur le château d’Edinburgh puis nous partons à l’assaut de la ville.

A nous Edimbourg !
A nous Edimbourg !

Nous commençons par visiter le château, et sommes surpris de voir autant de monde faire la queue pour la billetterie. Edinburgh sert vraisemblablement une ville très touristiques, et nous remarquons une proportion non négligeable de touristes chinois. La visite n’est pas donnée, et nous décidons de prendre un pass 3 jours qui nous permettra également de visiter le château de Stirling prévu pendant ces vacances.

scot0309_05


La visite prend deux bonnes heures, avec un audioguide assez bien fichu, et de nombreux endroits à visiter. On finit la visite vers 11h puis on décide de faire à pied le Royal Mile en descendant jusqu’au parlement écossais que nous visiterons brièvement.

Le parlement écossais
Le parlement écossais

L’estomac dans les talons, on ne traine pas et on se met en quête d’un restaurant pour le déjeuner, on trouvera un petit troquet qui propose de manger dehors dans une petite arrière cours sympathique. Plats de burgers et salades essentiellement, correct mais sans plus. On trouvera notre premier relou du voyage, un écossais d’un certain âge pas très bien dans sa tête qui nous chantera « alouette gentille alouette » pendant notre repas….

scot0309_06


On retourne ensuite à l’hôtel et on profite de notre chambre pour faire une bonne sieste, puis on prend la voiture destination Rosslyn Chapel pour une visite de fin d’après midi assez passionnante. Cette chapelle figure dans tous les guides touristiques d’Ecosse et a notamment été rendu célèbre par le livre et film Da Vinci Code.

Da Vinci Code, es tu là ?
Da Vinci Code, es tu là ?
scot0309_10


En début de soirée, après avoir laissé la voiture au parking de l’hotel, nous repartons à Edinburgh en bien meilleure forme que la veille et nous nous attaquons à plusieurs pubs traditionnels très typiques, avant d’aller manger dans un restaurant de fruits de mer (recommandé sur le lonely planet) très bon. Malheureusement, les moules ne sont plus sur la carte à cause d’un problème de bactérie. Le patron de l’établissement a été très correct en nous prévenant du problème dès la réservation.

scot0309_13
scot0309_15

dodo

Hotel Apex Haymarket Edinburgh – identique à la nuit précédente.


Laisser un commentaire