Santander, Santoña, Bilbao


Belle journée ensoleillée, quelques passages nuageux, petite pluie le soir

Au programme du jour, une belle promenade cotière à Santander, la visite de la ville des anchois et une nuit à proximité de Bilbao afin de pouvoir visiter le lendemain matin, le musée Guggenheim.

Nous quittons le camping de Santander en milieu de matinée et nous garons dans une rue non payante proche du quartier résidentiel de Sardinero.

Grande balade à pied en longeant la côte et en passant par la péninsule de la Magdalena (très chic), puis on longe la mer et les plages de Bikini, La Magdalena et Los Peligros.

dsc05415
dsc05420
dsc05425

Retour au centre-ville pour un apéro déjeuner vers 13h dans le petit resto bar des halles que nous avions tant aimé la veille. Le serveur nous offre d’ailleurs des tapas.

dsc05435
dsc05433
icon restaurant
Restemer 2002

bocadillo jamon, pincho tortilla, pincho exquisito, sidra pour 19,80€

cana @ 2,55€

dsc05432

Retour au van en coupant à travers la ville sur les hauteurs où nous découvrons un Santander plus populaire.

Nous quittons Santander et en profitons pour acheter des cartons de cidre avant de quitter la Cantabrie (Hypermarché Carrefour proche aéroport) puis route pour Santoña, la ville des Anchois. Nous garons le van proche du front de mer, et balade côtière jusqu’aux entrepôts sud de la ville. C’est ici que sont produits et vendus les fameux anchois de Santoña.

dsc05441
dsc05440

Mode un peu mou, nous avions pensé rester dormir dans le coin mais nous décidons de poursuivre la route. Avant de quitter Santoña, arrêt obligatoire dans quelques commerces pour acheter des boîtes d’anchois. Pas sûr que nous ayons fait des affaires, mais étant samedi, tous les producteurs sont fermés donc nous n’avons pas d’autres choix.

icon shopping cart
Conservas Ana Maria

12€ le bocal d’anchois de 209ml, 6,5€ celui de 99ml

Conservas Escobedo

un bocal d’anchois à 20€

img 4253

Une fois les emplettes faites, direction Bilbao et son unique camping que nous atteignons un peu après 19h. Énorme attente pour faire le check in, au moins une demi-heure.

Nous nous installons sur une parcelle non plate et plutôt étriquée, et mangeons à l’intérieur du van car il fait vraiment très frais ce soir.

Pas le meilleur camping du séjour. Beaucoup de monde et pas beaucoup de place pour garer son van. Clientèle variée, pas mal de surfeurs, ambiance assez snob, c’est tout sauf le camping familial. Sanitaires pas du tout propres dû à une clientèle qui ne respecte rien.

icon van small
Camping Sopelana, Sopela

35,10€ la nuit en van pour 2 personnes. Proche de Bilbao, mais horriblement cher pour les prestations apportées.


Laisser un commentaire