Superbe Landmannalaugar


sun

beau temps toute la journée !

 

Lever difficile ce matin, première nuit en camping, et le camping en Islande, ce n’est pas le camping en Corse. Beaucoup de vent et conditions climatiques assez rude, sans compter que le terrain de camping se résume à un champs de cailloux.

Heureusement, il y a aussi un coin cuisine pour prendre ses repas et des sanitaires et douches chaudes.

Le camping au petit matin
Le camping au petit matin – c’est spartiate !

Nous démontons la tente, et partons à pied de bon matin faire une balade dans une partie déserte du Landmannalaugar. Nous traverserons à plusieurs reprises des rivières et finirons les pieds mouillés. Nous réalisons que nous n’avons pas choisi le chemin de rando le plus populaire car il n’y a vraiment pas grand monde dans ce coin. Qu’importe, nous avons vu de beaux paysages désertiques.

Mais où sommes nous ?
Mais où sommes nous ?
Il y a quelqu'un la bas, serait-ce Erwan ?
Il y a quelqu’un la bas, serait-ce Erwan ?
iceland2007_027

Nous revenons sur nos pas et ferons ensuite une deuxième balade au-dessus des champs de lave jusqu’au solfatare puis demi-tour. Pique-nique sur place. La vue est superbe, sur un énorme champ de lave. C’est probablement la ballade à recommander à ceux qui restent peu de temps sur place. C’est aussi le début (ou la fin selon le sens choisi) du fameux trek Laugavegur que nous réaliserons quelques années plus tard, malheureusement pour nous dans des conditions météo beaucoup moins favorables. Si on avait su à cette époque qu’on reviendrait faire un trek plus tard !

iceland2007_028
iceland2007_030

Nous repartirons en début d’après midi en 4×4 en traversant de nombreux gués. Nous empruntons  la même piste qu’à l’aller le jour précédent. Nous voulions idéalement poursuivre sur la piste F208 afin de rejoindre la route 1 un peu plus à l’est, mais pas de chance, la piste est fermé à cause des mauvaises conditions climatiques des jours précédents, nous sommes en effet un peu tôt dans la saison.

Sur la piste du retour
Sur la piste du retour
Pas besoin de trouver une aire de repos pour s'arrêter !
Pas besoin de trouver une aire de repos pour s’arrêter !
Moment méditation ?
Moment méditation ?

Nous nous arrêtons à Seljalandsfoss puis à Skogafoss, deux superbes cascades bien différentes l’une de l’autre. Aucune des deux n’est à manquer, et elles sont vraiment proches l »une de l’autre. Nous ferons également un autre arrêt sur la route à Solheimajokull mais je ne me souviens plus de cet endroit pour être tout à fait honnête.

Le paysage change
Le paysage change
iceland2007_037
Non loin de Vik
iceland2007_038
iceland2007_039
Seljalandsfoss
iceland2007_042
et Skogafoss

La route du jour se termine à Vik où nous nous arrêtons pour dîner. Nous pousserons encore sur quelques kilomètres pour atteindre notre camping de la soirée, dans une localité au nom improbable : Kirkjubæjarklaustur – a vos souhaits !

tente

Camping Tjaldsvæði Kirkjubaer 2 – agréable terrain de camping verdoyant. Bon accueil.


Laisser un commentaire