TMB jour 5 : de Arp Nouva à Champex


Grand soleil

Quel bonheur de se réveiller dans un lit bien au chaud. On a tous bien dormi, et la nuit a été réparatrice.

Petit déjeuner copieux à l’hôtel : croissants chauds, Nutella, etc.

Départ vers 9 heures. Nous croisons les luxembourgeois qui ont dormi au même endroit que nous.

On commence à grimper, et la vue est toujours aussi impressionnante au fur et à mesure que l’on s’élève au dessus de la vallée

On distingue notre hôtel de la veille au bas de la vallée
On distingue notre hôtel de la veille au bas de la vallée
tmbj5-04

Nous passons devant le refuge Elena, puis continuons l’ascension pour arriver au grand col Ferret.

Nous sommes en Suisse !

La descente de l’autre coté de la vallée est plutôt tranquille, et on croise pas mal de VTTistes courageux en sens inverse.

tmbj5-06
Y'a pas de doute, on est en Suisse !
Y’a pas de doute, on est en Suisse !

On s’arrête au refuge de l’alpage de la Peule en Suisse pour y prendre notre premier déjeuner lyophilisé. Nos amies franco-suisses seront également de la partie ! C’est une étape agréable, avec de grandes tables en plein soleil, et pas mal de monde également.

Vue du refuge de l'alpage de la Peule
Vue du refuge de l’alpage de la Peule
tmbj5-08

On continue ensuite tranquillement tout en descente, jusqu’à atteindre le charmant village de Ferret.

tmbj5-11
tmbj5-12

La route se poursuit….sur une route goudronnée, jusqu’à atteindre le village de la Fouly.

Arrivée à la Fouly
Arrivée à la Fouly
Et petit clin d'oeil pour Charlotte
Et petit clin d’oeil pour Charlotte

On décide de faire comme bon nombre de randonneurs et de « tricher » un peu en prenant le bus-navette (10€ par personne, et euros acceptés) qui nous mène à Champex avec un escale à Orsières.

Le bus est effectivement rempli de randonneurs, apparemment beaucoup de TMBistes évitent cette étape pédestre et prennent la navette.

Le bus nous dépose juste à coté du camping de Champex. On y monte la tente sur une petite parcelle avec table et tonnelle. On se prend une petite bière bien méritée, puis direction un café au bord du lac pour prendre l’apéro : un petit vin blanc du coin – du Valais – bien sympa.

Super emplacement !
Super emplacement !
Santé !
Santé !

On se dirige ensuite vers un resto suisse. Raclette au feu de bois, servi à l’assiette pour David, Fred et Erwan. Rosti à la tomme pour Charlotte.

Retour au camping à pied et dodo.

La carte


Distance parcourue = 15,8 km
Temps de déplacement : 4 h 37
Temps d’arrêt : 0 h 43
Ascension : 776 m
Descente : 940 m

L’humeur du jour

Charlotte

 les paysages suisses

 le concept de la raclette à l’assiette, interminable !

Erwan

jolie balade après le col

David

 le petit déj de l’hôtel

Fred

le camping

la lenteur du service de la raclette à l’assiette

tente

Camping les Rocailles – Champex. Terrain de camping tout proche du village, assez petit. Bon accueil, et installations impeccables. Proche du TMB, bref très pratique.


Laisser un commentaire