Une sélection des meilleurs campings de l’Ouest Américain


Camper dans l’ouest américain est une expérience qui vaut probablement le voyage à elle seule. Le climat y est en général propice, sauf peut être à la frontière canadienne et dans le désert de Death Valley à cause des températures extrêmes ! A part ça, très peu de pluie pendant les mois d’été, et des campings idéalement placés proche des attractions touristiques.

On distingue essentiellement deux types de camping :

  • les campings des parcs nationaux : situé au coeur des parcs, ils sont gérés par le National Parc Service et leurs rangers. Pas toujours facile de réserver, et quand c’est possible, mieux vaut s’y prendre à l’avance, ces campings étant très populaires. Ce sont nos campings préférés !
  • les campings privés comme la chaîne KOA par exemple qui ne jouissent pas des meilleurs emplacements et sont en dehors des parcs nationaux. Parfois c’est la seule alternative possible. Ils sont parfois mieux équipés, et souvent plus chers que les camping des parcs nationaux.

P1010700

Tous les campings sont parfaitement équipés, certains sont toutefois qualifiés de “primitifs” : pas d’électricité, pas d’eau potable, pas de sanitaires à part des toilettes sèches, pas de réception ou encore de superettes pour faire ses courses,  le camping à la dure ! Quand les autres types de camping sont complets, il reste en général toujours de la place dans les camping primitifs, et ils ont comme avantage d’être au plus prêt de la nature….et parfois des ours également !

Chaque emplacement possède une grande place de parking, un espace délimité pour faire du feu, et surtout une table en bois et des bancs, ce qui évite de se trimballer tout le matériel de camping et permet de voyager plus léger…et petite spécificité de certains campings en pleine brousse, de grands casiers en acier afin d’y stocker tous les produits alimentaires et cosmétiques, bref tout ce qui pourrait attirer les ours. La première fois qu’on voit ça, ce n’est pas très rassurant !

USA2009_1009_86

USA2009_1009_87

Quelques statistiques et photos à l’entrée du camping de Yosemite pour mettre en garde contre les ours

Voici une sélection de nos campings préférés (et ceux à éviter en fin d’article !)

 

Camping  Tamarack Flat Campground – Parc National de Yosemite, Californie.

USA2005_0608_43

Superbe camping primitif au beau milieu de la nature. Danger potentiel des ours cependant, et aucun ravitaillement sur place (prévoir de faire quelques courses au village de Yosemite). Le camping n’est pas non plus idéalement placé car non central. Une solution  de secours quand tous les autres camping sont pleins.

 

Upper Pine Campground, parc national de Yosemite, Californie.

USA2009_1009_84

Superbe camping, malgré le danger potentiel des ours, l’un de nos préférés en tout cas. Idéalement situé dans le vaste parc de Yosemite. Beaucoup de monde en saison haute (238 emplacements, réservation obligatoire). Plus d’info sur ce camping sur le site de NPS. Les réservations sont ouvertes 5 mois à l’avance sur le site recreation.gov

 

 

Sunset Campground, parc national de Bryce Canyon, Utah.

USA2009_1409_183

Camping très agréable, au milieu des pins, une très bonne adresse. Attention à la fraicheur de la nuit quand on vient des autres camping de la région, il peut y faire nettement plus frais à cause de l’altitude. On ne résiste pas non plus à joindre la traduction cocasse du règlement du camping en français !

USA2009_1409_184

 

Camping Goulding, secteur de Monument Valley, Arizona. Camping privé.

 

USA2005_1608_166

Un camping agréable, au milieu des roches rouges caractéristiques de la Monument Valley. Pas beaucoup d’ombre mais le seul camping ‘correct’ de la région. Attention, il existe un autre camping beaucoup plus proche de Monument Valley mais qui ressemble d’avantage à un terrain vague qu’autre chose.

 

Mather Campground, parc national de Grand Canyon, Arizona.

Vaste terrain de camping bien aménagé, ombragé, équipements au top. un peu l’usine quand même, c’est le camping principal du très visité Grand Canyon ! Possibilité de faire un brin de lessive, immense lavomatic sur place.

 

 

Camping Phantom Ranch, parc national de Grand Canyon, Arizona.

USA2009_1809_305

Camping primitif situé au fond du Gran Canyon. Réservation (et permis) obligatoire. Emplacements limités, au bord d’une petite rivière. Agréable. Possibilité de diner dans le lodge adjacent en allant s’inscrire au repas du soir le plus tôt possible le jour même. Ce camping se mérite ! Accessible aux marcheurs uniquement.

 

Malibu RV Park, Malibu (Los Angeles), Californie – camping privé

USA2005_2208_221

A priori on pourrait croire que seuls les camping car (RVs pour Recreational Vehicules) sont autorisés ici, mais on peut y poser sa tente également.  C’est également l’un des rares campings proche de Los Angeles et probablement le plus agréable : pas si éloigné que ça de West Hollywood et Venice Beach (mais véhicule obligatoire), vue sur le pacifique et plages à proximité,  à Malibu, quelle classe ! Camping très agréable et bien équipé mais un peu cher. L’espace dédié aux tentes est situé au calme tout en haut du terrain. Attention aux serpents à sonnette assez nombreux qui ont tendance à remonter la colline en fin de journée !

 

Jenny Lake campground, parc national de Grand Teton, Wyoming.

Dernier coup d'oeil sur notre emplacement avant de lever le camp

Camping idéal pour visiter le parc du grand teton, bien équipé et proche de toutes commodités. Vastes emplacements à choisir rapidement, le camping fonctionnant sans réservation sur le principe du premier arrivé, premier installé. Très populaire, il est préférable de s’y installer dès l’heure d’ouverture en saison.

 

Madison campground, Parc de Yellowstone, Montana.

Vaste camping bien équipé à l’entrée ouest de parc de Yellowstone. Emplacement pratique pour rayonner la journée et revenir le soir. Pas facile d’obtenir un emplacement du à la grande popularité du parc. Pour pinailler, on pourra reprocher à ce camping la toute relative promiscuité des voisins.

 

Camping primitif de Cottonwood, forêt humide de Hoh, Parc National Olympic, Washington.

Nous avons probablement gardé le meilleur pour la fin. Encore un camping découvert un peu au hasard, mais quelle découverte ! C’est d’ailleurs ce camping qui est en photo en tête de cet article. En pleine forêt humide, des emplacements immenses, très tranquille, et la plage à deux pas ! Seul défaut peut être, le climat très humide de la région, pas l’idéal quand on campe sous la tente !

 

Y’a t’il des campings à éviter ?

Il faut vraiment ne pas avoir de chance pour tomber sur des campings décevants dans l’Ouest Américain. Cependant nous avons parfois campé dans des lieux que nous ne recommanderions pas. Le plus souvent, il s’agissait de camping choisi un peu à la dernière minute, quand il n’y avait pas d’autres solutions dans les parages. L’avantage de camper sans réserver est de pouvoir lever le camp dès le jour suivant en cas de mauvais choix !

D’une manière générale les camping de la chaîne KOA – Kampgrounds Of America – bien que très bien équipés ne sont pas les mieux placés pour qui cherche évasion, calme et grands espaces. Ce sont des campings plutôt familiaux et qui ressemblent d’avantage aux camping européens. Par contre ils ont l’avantage de faire partie d’un énorme réseau de camping avec une carte de membre offrant des réductions au bout d’un certaine nombre de nuitées. Cela peut être une bonne solution de repli quand les campings des parcs nationaux sont complets.

USA2009_1509_209

Nous ne pouvons pas non plus recommander l’Arch View Resort de Moab. Outre un accueil vraiment quelconque, le terrai présente très peu d’ombre, des emplacements en rang d’oignon sans aucun charme, et la présence d’une voie ferrée et d’une autoroute vraiment bruyante de nuit. Le seul avantage étant l’emplacement imbattable tout près des parcs Arches, Dead Horse Point et Canyonlands.

tente


Leave a comment