Découverte du Landmanalaugar


sun

C’est bien connu, c’est quand on termine le trek qu’on a droit à un grand soleil. Qu’importe, nous profiterons à fond de cette dernière journée !

La (seule) nuit en tente s’est bien passée. Nous nous réveillons sous un grand soleil !

C’est l’effervescence dans le camping. Ambiance particulière, mais sympa.

Nous devons prendre le bus à 15 heures pour retourner à Reykjavik, donc nous nous faisons conseiller une randonnée pas trop longue par la gardienne du refuge.

Petit déjeuner, nous en avons marre des sachets mais nous arrivons au bout et en plus nous sommes au soleil.

icetrek_502

Nous attaquons notre ultime rando, en commençant par… retraverser le champ de lave, puis un beau pâturage, puis l’ascension de montagnes qui bordent la vallée. Là, des vues splendides avec le ciel bleu à la fois sur la vallée et vers le nord. On peut voir très loin, des lacs, des glaciers, des montagnes. C’est magnifique ! nous sommes également très marqués en redescendant par le champ de sable inondé.

icetrek_500

icetrek_001-4
On l’a bouclé notre trek !
icetrek_001
Le campement du Landmannalaugar, point culminant de la rando du jour

Ca devient vraiment difficile au niveau des genoux (Fred/Erwan) mais on se fait un vrai pique-nique (plat /dessert ET café !).

Nous redescendons, c’est magique avec la vue des affluents. Nous prenons bien le soleil ( ça se sentira plus tard).

Tout en descente, et sans sacs !
Tout en descente, et sans sacs !
icetrek_001-2
Charlotte, perdue dans l’immensité islandaise

icetrek_001

Arrivés en bas, nous rattrapons la piste aux 4×4. Il y a un monde fou, un tas de voitures.
Arrivés au camping, super David ramène du bus 4 cookies au chocolat et 4 cocas qui font bien plaisir !
On laisse tomber la baignade dans les sources d’eau chaude (trop de monde, pas de temps, nous sommes sales).
Démontage des tentes, paquetage, et en route pour le bus qui nous ramène à Reykjavik.

icetrek_153

ice_busschedule2

Le bus « tape-cul » 4×4 procure une expérience assez phénoménale : on franchit les gués, et le chauffeur connait sa piste, il pousse sa machine à vive allure !
Après quelques bosses à la tête, on se décide à attacher nos ceintures de sécurité ; ça secoue beaucoup !

Nous voyons des chevaux et traversons des paysages très verts.
Après 2 ou 3 escales, nous arrivons à Reykjavik. On réussit à acheter les billets pour le bus de retour vers l’aéroport (départ prévu à 4 heures du mat le lendemain…).
Nous allons à l’appart et là on se divise en deux groupes : l’un récupère les sacs (avec nos vêtements propres), l’autre va faire les courses.
Apéro à l’appart (nous n’arrivons pas à finir les alcools dégueulasses).
Une bonne douche et un diner de pâtes maison (merci au cuistot Erwan) et du bon skyr en dessert.

Ce que nous avons pensé de la journée

La vue sur les champs de sable inondés

David & Erwan

Dernier repas au soleil avec la vue et la super douche du soir

Fred

L’arrivée au 1er sommer et la vue dégagée sut tout le nord, ça donne envie de continuer le trek !

Charlotte

La marche du jour


Distance parcourue : 9.5 km
Temps de déplacement : 2h27
Temps d’arrêt : 1h34
Ascension : 482 m
Descente : 473 m

dodo

logo_reyappartmentRey Appartments – Reykjavik. Appartement moderne neuf, moins sympa que celui de la première nuit mais chouette malgré tout.


Laisser un commentaire