La Sardaigne : conseils de voyage et coté pratique


Nos coup de cœur en Sardaigne

Pas facile de choisir les lieux à privilégier pour une première visite, surtout lorsque le temps est compté !

Nous n’avons pas eu le temps de tout voir, c’est impossible en 18 jours, toutefois nous avons fait le tour de l’île, essentiellement par la côte et voici les points d’intérêt que nous recommandons.

Encore une fois, tout va dépendre des gouts et priorité de chacun, en ce qui nous concerne, nous privilégions les endroits calmes, nous avons horreur des stations balnéraires et de la foule, et cherchons avant des coins tranquilles – mais présentant un intérêt comme un point de vue spectaculaire – pour se poser ou randonner en toute autonomie.

Ce voyage a également été une première pour nous puisque hormis la Nouvelle Zélande, c’est notre premier voyage en van, ce qui implique de chercher le meilleur spot pour dormir la nuit, si possible gratuit et avec un joli paysage, pas toujours très facile, surtout la partie ouest très touristique.

carte sardaigne top
Les top de notre autotour en Sardaigne

1 – la région d’Alghero

Pour nous, c’est un excellent camp de base car cette région offre de multiples attraits : une ville historique et dynamique (Alghero), quelques randonnées spectaculaires dont la Torre della Pegna, la grotte de Neptune, qui vaut une visite même si c’est beaucoup trop touristique, et enfin les superbes plages de Porto Torres, vastes, sans trop de monde, autorisés aux chiens, avec un fond très plat idéal pour la baignade des enfants.

2 – La route panoramique entre Alghero et Bosa

On n’y passe pas plusieurs jours, mais cette route est vraiment spectaculaire. A la sortie d’Alghero, ne pas manquer de s’arrêter sur l’une des belles plages invitant au farniente comme la plage de Poglina.

3 – La jolie ville de Bosa

On peut y passer facilement une ou deux journées de visite. Eviter le château par contre, aucun intérêt si ce n’est le point de vue sur la ville. Le soir des food trucks très branchés le long de la rivière et des restaurants de haute tenue.

4 – La région de Piscinas

Amateurs de voyage en van, cette région est faite pour vous. Hors des sentiers battus, entonnement peu touristique, même s’il y a quand même un peu de monde sur le site des dunes, cette région présente un littoral sauvage qui mérite le détour.

5 – Entre Portixeddu et Nébida

Encore une région sauvage aux paysages spectaculaires, des côtes escarpées et de superbes plages, avec le recul nous serions restés plus longtemps dans ce secteur. Une randonnée facile de 2 heures au départ de Nébida en met notamment plein la vue.

6 – La région montagneuse du Supramonte

Amateurs de randonnée, cette région est probablement le meilleur terrain de jeu de l’île. On pourrait facilement passer une semaine à silloner cette région, surtout si on est pas fan des plages. De très belles randonnées, notamment l’incontournable Gola di Gorropu, mais aussi des randonnées moins courues où l’on se retrouve seuls, la boucle de Taquisara, ou encore les sommets de Punta Sos Nidos et Monte Corrasi.

7 – Les îles de la Maddalena

Nous les avons visités par mauvais temps, et honnêtement on en fait vite le tour si on ne peut pas profiter de la plage. Néanmoins la route panoramique au nord de l’île au coucher du soleil laisse des souvenirs impérissables. La petite ville de la Maddalena est aussi très agréable en soirée, comme une petite capitale très animée en saison.

8 – Le péninsule du Capo Testa

Très touristique, mais encore une randonnée très spectaculaire et pas difficile, les formations rocheuses sont stupéfiantes.

9 – La Costa Paradiso

Encore une belle région pas forcement très fréquentée, nous conseillons une superbe randonnée entre Monte Tinnari et la spiaggia di Li Cossi.

Les restaurants en Sardaigne

Même en septembre, la plupart des bonnes adresses sont vite complètes si on a oublié de réserver. Bonne alternative : arriver impérativement avant 21h au restaurant pour trouver une table. Après 21h c’est plus compliqué.

Ne pas hésiter à réserver le restaurant le soir par téléphone.

Même chose pour déjeuner, les bonnes adresses sont vite complètes. Arriver un peu avant 13h permet d’obtenir une table libre en général.

Retrouvez toutes nos bonnes adresses sur la page dédiée des restaurants de Sardaigne.

Les randonnées en Sardaigne

Quand on pense Sardaigne, on ne pense pas forcement randonnées, mais plutôt plages et farniente. Et pourtant, nous le confirmons, il existe de superbes sentiers de randonnées sur cette île, même si les sentiers ne sont pas toujours très bien balisés.

Pour en savoir plus sur les randonnées, consultez la page dédiée !

Guides de voyage

Nous avons emporté deux guides papiers avec nous et deux guides en version numérique sur un iPad:

guide evasion sardaigne
Guide évasion Sardaigne

Une bonne alternative aux classiques Routard ou Lonely Planet.

Pas forcément très intéressant pour les bonnes adresses, le point fort de ce guide est de proposer des itinéraires à la carte, pour les voyageurs indépendants.

rother sardaigne
Guide papier Rother Sardaigne

La bible des randonneurs !

On adore ce guide, si bien qu’on l’achète systématiquement pour nos voyages, chaque fois qu’il est disponible pour la destination à venir. Un format de poche et des randonnées précises avec traces GPS à télécharger sur son Garmin.

guide sardaigne petit fute
Guide numérique Petit Futé Sardaigne

Le petit futé est souvent la bonne surprise des guides de voyage

Notamment pour la partie non touristique (histoire du pays, a faire et ne pas faire, etc…

Les adresses des restaurants sont souvent intéressantes

guide sardaign lonely planet
Guide numérique Lonely Planet Sardaigne

La référence du guide de voyage ?

On en revient un peu, du guide Lonely Planet. Souvent érigé en modèle de guide touristique absolu, il faut reconnaître que ce guide est très bien fait.

Les adresses sont toutefois très orientées public anglo-saxon.

Idée de budget pour 18 jours en Van au départ de Paris

Environ 3 000€ réparti comme suit :

  • Restaurants – 1 300€ (on s’est fait plaisir !)
  • Transport (ferry, péages autoroutier, parking) – 800€
  • Hébergement (campings et aire de camping car) – 300€
  • Bar (apéritifs et glaces) – 200 €
  • Essence (Diesel) – 200€
  • Alimentation (courses supermarché) – 200€


Laisser un commentaire