Le japon coté pratique


Voyager au Japon n’est pas si compliqué avec un minimum d’organisation. C’est justement l’une des caractéristiques principales de ce pays : une organisation réglée au millimètre, les japonais se supportant pas l’improvisation ou les réservations de dernière minute, mieux vaut le savoir à l’avance…

 Les billets d’avions

C’est toujours compliqué d’obtenir les meilleurs plans en matière de prix et surtout des horaires de vol satisfaisant en évitant les escales interminables. Lors de notre premier voyage au Japon, nous avions obtenu des tarifs imbattables avec Finnair (environ 450€ A/R par personne) avec une seule escale à Helsinki très courte (moins de 1h30) mais à bord d’un vieux MD-11 pas vraiment confortable. En 2012 nous avons trouvé des billets beaucoup plus chers avec Emirates et en passant par Dubaï. On voulait tester le légendaire service et confort des compagnies du Golfe. Si c’était à refaire, nous ne reprendrions pas cette compagnie pour le Japon, car Dubaï n’est pas vraiment sur la route la plus directe. Il y a des bons plans avec Aeroflot avec une escale à Moscou. C’est aussi la route la plus directe pour le Japon. Connaissant un petit peu la Russie, je ne prendrai pas ce risque personnellement, même si Aeroflot a une flotte d’Airbus moderne. Dans le cadre de mon travail, j’ai également utilisé Air France avec un vol direct entre Paris et Tokyo en A380 : le confort absolu et imbattable sur la durée de vol !

Se déplacer au Japon

jrpasscovOn peut louer une voiture, mais c’est assez cher et compliqué, il faut notamment faire traduire son permis de conduire en Japonais avant le départ. Tout le monde voyage en train au Japon : propres, ponctuels et rapides. Le réseau est extrêmement dense et c’est un vrai plaisir de voyager en train. Une agence à Paris à conseiller : vivre le Japon. Elle dispose de bureaux sur place où on peut consulter de la documentation et rencontrer des conseillers qui aident à la préparation du voyage. C’est aussi par l’intermédiaire de cette agence que nous avons commandé nos Japan Rail Pass : ce précieux sésame permet d’emprunter pratiquement la totalité des trains au Japon de façon illimité pendant toute la durée de validité du Pass : 7, 14 ou 21 jours. On active son pass le premier jour où l’on souhaite commencer à l’utiliser et il est ensuite valable le nombre de jours restants. Il faut bien calculer car ce n’est pas toujours rentable. En ce qui nous concerne, on a pris le pass le moins cher de 7 jours car on avait essentiellement besoin de se déplacer entre Kyoto et Tokyo et le prix d’un A/R entre ces deux villes couvrent déjà le prix du pass. On peut simuler les trajets et tarifs en train en utilisant un super site : hyperdia.com

JRpassinside

L’intérieur d’un Japan Rail Pass, celui ci est valable 7 jours et son prix est de 28 300 yens

Voyager léger de ville en ville

yamato

Yamato Transport, un des leaders du transport de porte à porte

Pour voyager léger et éviter de transporter ses lourdes valises d’étapes en étapes, les japonais ont inventé un système ingénieux de transport de bagages de porte à porte : on peut laisser ses baggages à la réception de l’hôtel que l’on quitte et demander à ce qu’ils soit livrés à notre prochaine adresse. C’est pas trop cher et extrêmement fiable, et aucun risque de voir ses baggages perdus ou volés, on est au Japon où l’efficacité est dans les genes des japonais ! Il faut remplir un bordereau de livraison en japonais, et bien évidemment, la réception de l’hôtel se fera un plaisir d’aider les touristes dans cette tâche. Cet article explique plus en détail le fonctionnement de ce service.

 

Se loger au Japon

Grace aux sites de réservation comme booking.com, il est de plus en facile de trouver des hébergements à tous les prix. Une règle cependant : les japonais n’aiment pas les réservations de dernière minute. Nous avons trouvé un super plan à Kyoto, chez Rico, ou Yumiya Komachi. Ce n’est pas forcément mois cher qu’ailleurs,  mais Rico est formidable et parle anglais. C’est vraiment appréciable au Japon pour pouvoir ensuite interroger les personnes sur les bons restos, les bonnes adresses etc.

D’une manière plus générale, nous avons alterné les différents types d’hébergement au cours de nos voyages au Japon et nous pouvons par conséquent conseiller ces 3 types d’hébergements, du moins cher au plus cher :

Les capsules hotels

Pas vraiment un hôtel, on dort dans une cabine individuelle où l’espace est compté. Il faut donc autant de cabines que de personnes. Claustrophobe s’abstenir. Par contre c’est encore moins cher qu’un Formule 1, c’est propre et sur, comme tout au Japon. Pas l’idéal si on a beaucoup de bagages. C’est bien pour dépanner une nuit par exemple. On peut trouver pas mal d’adresses sur booking.com

Les business hotels

Des hotels de catégorie moyenne, sans charmes mais fonctionnels. Chambre en général petite. Confortable avec sanitaire et salle de bains dans la chambre. C’est parfait pour dormir, pas pour passer une journée dans sa chambre. Une chaine très connue : Toyoko Inn. Il y a en partout dans le pays et on peut réserver directement sur leur site Internet, très pratique. C’est un bon choix si on a un budget limité.

Les ryokans

C’est le top du top, ce sont des auberges traditionnelles, avec un accueil chaleureux, et en général le diner du soir et le petit déjeuner sont inclus. C’est pas donné, mais voyager au Japon sans dormir au moins une fois dans un Ryokan serait passer à coté d’une expérience inoubliable. Il faut au moins en faire un. Notre préféré est le Sumiyoshi Ryokan à Takayama.

Les japonais et le liquide

Non je ne parle pas ici de bières – même si la bière japonaise est excellente – mais bien d’argent liquide. Car curieusement, pour un pays aussi moderne, les japonais n’utilisent pas vraiment la carte de crédit, mais paye généralement en liquide, y compris les grosses sommes. Mieux vaut toujours avoir une bonne liasse de yens dans son portefeuille. Quelque chose qu’on hésite à faire chez nous en Europe par peur des vols, mais ici au Japon il n’y a pratiquement aucun risque. C’est d’ailleurs déconcertant de voir tous ces jeunes japonais marchant dans la rue le portefeuille dépassant largement de la poche arrière du pantalon. Quand les pauvres débarquent chez nous, j’espère qu’ils sont prévenus à l’avance !

Communiquer avec les japonais

guidejapAutant le dire tout de suite, sans parler le japonais, ça va être compliqué. On a trouvé un super guide de conversation avec des illustrations, très pratique. On peut montrer les dessins et les phrases. Sinon on trouve pas mal de personnes parlant anglais, surtout à Tokyo et dans les structures touristiques. Trains et métro ont adopté le double affichage japonais/anglais donc on peut se débrouiller tout seul. Par contre, à la campagne, c’est une autre paire de manche. C’est toujours délicat car les japonais étant très polis, ils vont essayer de nous aider,  en s’excusant mille fois – Sumimasen ! – alors que c’est nous les plus gênés de ne pas parler leur langue.

 

Shopping au Japon

ricecookerBien vérifier le taux de change avant de faire des emplettes. Le site xe.com permet de vérifier la parité Yen / Euros par exemple. Il fut un temps où le Japon était trop cher pour nous et rien ne valait le coup, notamment l’électronique. Hors depuis quelques années, le Japon a fait délibérément chuté le cours du Yen pour stimuler ces exportations, de près de 30% de sa valeur initiale. Du coup il devient très intéressant de profiter d’un séjour au Japon pour ramener un objectif ou appareil photo par exemple. C’est d’autant plus intéressant que les nouveautés se démodent très vite au Japon et les prix baissent rapidement. Un site de référence pour le shopping électronique : Bic Camera. C’est une chaine de magasin où l’on trouve de tout, une énorme FNAC en quelque sorte. Il y a des magasins partout dans le pays dans les grandes villes, on peut y passer des heures. C’est notamment chez Bic Camera que j’ai acheté un superbe cuiseur à riz japonais, ils en vendent avec des prises européennes. Une autre bonne adresse, c’est Tokyo Hands qui propose foule d’articles pour la maison et gadgets en tout genre, un peu l’équivalent du BHV pour les parisiens.  On y trouve notamment foule de petits gadgets idéal pour faire des cadeaux, des baguettes et boites à bento ainsi que de nombreux ustensiles de cuisine typiquement japonais.

Bon plan pour manger des sushis pas cher à Kyoto

Un bon plan donné par notre hôte Rico de Yumiya Komachi, et qui consiste à se rendre une demi-heure avant la fermeture au sous-sol du grand magasin Takashimaya à Kyoto où se trouve le food-court, le rayon alimentaire. De mémoire le magasin doit fermer vers 20/21 heure. Tous les produits frais et notamment les boites de suhis et de bentos y sont soldés avant la fermeture, certaines jusqu’à -50%. Il faut juste être patient et attendre que l’un des employés viennent apposer les étiquettes de réduction sur les boites. Il y a d’ailleurs beaucoup de japonais qui attendent dans le secteur en général, et les prix valent carrément le coup. Ce sont des boites à emporter à manger tranquillement dans sa chambre d’hotel.

 Quelques exemples de prix en avril 2012

  • Taux de change pratiqué en mars 2012 :  1€=108Y environ
  • 2 Japan Rail Pass de 7 jours (vivre le Japon) pour 550€ (les 2)
  • 3 plateaux de sushi à emporter du grand magasin Takashimaya de Kyoto :  1747 yens au lieu de 2348 yens (bon plan car achetés le soir en promo 1 heure avant la fermeture du magasin)
  • Un resto de tempura à Shinjuku (2 menus tempuras + 2 bières) = 5.150 yens
  • Une pizzeria à Shinjuku : 1 antipasti à partager (1500), 2 pizzas (1200 chaque), 2 desserts (700 chaque) + 2 bières à 500 l’unité soit l’addition à 6500 yens environ
  • Un repas typique le midi : 2 menus (tempura/noodle et tempura/riz) + 1 grande bière à partager = 2250 yens (500 yens la bière de 500 ml)
  • Une nuit dans une chambre d’hôte traditionnelle à Kyoto : environ 15.000 yens
  • Une nuit à l’hotel CityHotel Lonestar de Shinjuku = 9000 yens environ (8500 en semaine, 10500 le weekend)


Comments (1)

  1. tsubasa801

    C’est vrai que les Japonais utilisent très très souvent l’argent liquide contrairement en France notamment où nous avons tendance à la délaisser de plus en plus ! Cela me fait bizarre surtout que j’avais l’habitude de tout payer par CB en France ^^

    Reply