Santorin : journée archéologique à Akrotiri


sun

Aujourd’hui c’est journée culture. On avait déjà repéré sur les guides et à deux pas de Kamari des ruines de l’ancienne Thira (ou Santorin). Après avoir ingurgité le petit déjeuner préparé de main de maitre par Babis père, nous récupérons directement à l’hôtel notre voiture de location et c’est parti sur la route qui mène au site antique. La route escarpée n’est pas de tout repos, ça serpente sec avec des virages en épingle jusqu’à arriver au sommet où la vue est imprenable. On est parti tôt et du coup y’a pas grand monde.

grece_map_santothira
grece2012_
grece2012_-3

Le site est sympa, mais sans plus. C’est surtout son emplacement qui est spectaculaire, dominant toute l’île. Pas de quoi s’y éterniser des heures toutefois. On décide de se rendre sur un second site archéologique, Akrotiri, indiqué dans les guides comme devant ouvrir courant 2012. On n’est donc pas sur que ça soit ouvert, mais on tente le coup, et puis ça nous permet d’explorer la partie sud de l’île que  nous ne connaissons pas. Une fois arrivé sur place, bingo c’est ouvert et il y a du monde !

Un grand parking, avec pas mal de bus et de voitures, allons voir de quoi il s’agit…

grece_map_santoakrotiri

On prend nos tickets à la billetterie puis on se dirige vers un grand bâtiment couvert, et là, la surprise est de taille :

grece2012_

Grand coup de chapeau aux Grecs qui ont réalisé un travail de restauration et conservation magnifique. Cette salle flambant neuve abrite les restes d’un village préhistorique à l’abri des intempéries, et c’est franchement réussi.

Une fois la visite terminée, on voit qu’on est tout près de «Red Beach», la plage rouge, qui est un lieu cité dans les guides. On décide d’y aller jeter un oeil, et ce sera juste un oeil (et une photo) car l’endroit est bondé, est bien que la plage soit jolie, elle n’a pas l’air très agréable.

grece2012-60
Red Beach – trop de monde

C’est déjà l’heure de manger, on retourne sur nos pas dans un petit village avec une belle place et un restaurant avec une grande terrasse ombragée qui sert une cuisine de grillades savoureuses.

L’après midi, on ira à la plage de Koloubo dans la partie nord de l’île, il y a moins de monde mais la plage n’a rien de terrible, bon c’est une plage avec du sable, alors ça ira pour finir la journée !

grece_map_santokoloubo

Ce soir, c’est notre dernier coucher de soleil à Santorin, demain nous serons dans l’avion, alors on décide d’aller à Oia voir l’astre se coucher, en plus on est tout prêt. Il y a du monde partout, on se croirait à la sortie d’un stade, mais le coucher de soleil vaut le coup !

grece2012-62
grece2012-63
grece2012_
grece2012-70

La nuit tombe sur Oia, mais pas question de rester dans ce piège à touristes pour manger, on trouvera encore une fois grâce au guide un petit restaurant fort sympathique dans un petit village tout près de Oia très calme avec peu de touristes. On a un peu l’impression d’avoir quitté la fourmilière et comme d’habitude, on mangera dehors, avec un petit pull quand même.

dodo

Hotel BABIS – identique à la nuit précédente.


Laisser un commentaire