Première découverte de Palerme


variable

Pluie non stop pendant la nuit, ciel bas et gris au réveil.

Après une nuit bien arrosée, lever sous un ciel bas et gris, pas de plage aujourd’hui.

Nous filons vers 10h pour Palerme que nous atteignons en moins d’une heure de route. La circulation, même un dimanche, reste assez dense, et il est difficile de trouver un parking dans le centre-ville. De plus, certains grands axes de la ville sont interdits à la circulation automobile, ce qui n’est pas un mal. Nous finissons par trouver un parking gardé (par un gardien aimable comme une porte de prison) 2€ de l’heure, pas donné, et il faut lui laisser les clés de la voiture.

Nous partons à pied découvrir la ville, les grands axes ne sont pas folichons, mais dès que nous atteignons le centre historique, les choses changent et nous découvrons les plus belles églises de notre voyage, quelle richesse !

Une terrasse bien agréable nous tend les bras : un apéro Spritz et bière pour bien commencer ce début d’après-midi !

 Bar Liberty, Via Vittorio Emanuele – 6,5€ pour 2 verres.

L’ennui avec le dimanche, c’est que la plupart des monuments sont fermés, et les églises proposent des accès assez restreints à cause des offices, ce qui n’empêche pas les touristes italiens (et siciliens ?) d’y pénétrer bruyamment comme s’ils rentraient dans le café du coin, iPad et téléphone portable avec flash enclenché face aux fidèles, sans aucun respect pour les messes en cours.

Plan en main, nous explorons plusieurs secteurs toujours à partir du carrefour Quattro Canti (superbe), en remontant vers le nord jusqu’à la cathédrale.

sicile2509-02
sicile2509-03
sicile2509-04
sicile2509-07
sicile2509-08
sicile2509-09
sicile2509-11
sicile2509-13
sicile2509-14
sicile2509-15
sicile2509-16
sicile2509-17
sicile2509-18
sicile2509-19
sicile2509-20
sicile2509-21
sicile2509-28
sicile2509-29
sicile2509-30
sicile2509-31

Nous achetons une part de pizza et arancini dans un troqué un peu douteux au niveau hygiène puis décidons de quitter la ville vers 14h pour terminer la journée à la plage près de notre hôtel. Manque de bol, sur l’autoroute du retour, des trombes d’eau et un temps vraiment déguelasse, n’ayons pas des mots.

Nous passerons la fin d’après-midi à nous reposer et bouquiner, privés de plage, mais cela reste quand même chouette, un peu de détente en vacances c’est aussi appréciable !

Soirée apéritif en terrasse au Blue Bay, pas de vent, plus de pluie mais plus frisquet quand même. Marre d’aller au restaurant, nous ne sortirons pas ce soir.

dodo

Blue Bay Cefalu. Identique à la nuit précédente.


Laisser un commentaire