Arenas de Cabrales, Potes


icon weather cloud3
Nuageux, temps couvert mais quelques éclaircies quand même dans l’après-midi

Une journée de « petite » randonnée, à défaut de pouvoir tenter la Ruta del Cares

Départ du camping en matinée, route pour Arenas de Cabrales où nous nous arrêtons pour faire une première randonnée.

icon rando
Invernales de Charas- randonnée n° 18 du guide Rother

Randonnée classée bleu (facile) – 1h30 de marche en boucle avec 190 mètres de dénivelés. Départ à Arenas de Cabrales, grand parking proche de la gare routière en centre ville.

Cette randonnée en boucle sur le versant sud des Picos est, d’après le guide, le choix idéal pour se dégourdir les jambes les jours de pluie ou de farniente. Bref, on va pas trop forcer et ça tombe bien car ma cuisse est toujours aussi douloureuse.

Compter environ 1h30 sans se presser pour faire la boucle.

dsc05063
chemins larges et faciles
dsc05067
dsc05069
dsc05071
bell vue sur les Picos malgré le temps couvert

En fin de matinée, de retour à Arenas de Cabrales, nous tentons la courte route qui mène au funiculaire des Picos mais le parking est archi bondé, impossible de stationner à moins de faire 2km à pied, même sur les bords de la route, tout est bondé, on comprendra plus tard que c’est le départ de la fameuse randonnée de la Ruta del Cares. Tant pis pour le funiculaire !

On conseille d’ailleurs aux randonneurs d’effectuer la marche dans l’autre sens pour pouvoir trouver une place de stationnement, à moins d’arriver sur place très tôt pour éviter la foule.

De dépit (et à cause de ma cuisse) nous renonçons à faire cette rando et retournons au village pour y faire quelques emplettes pour le pique-nique de midi. Une toute petite épicerie tenue pas un vieux couple, où nous aurons pour la seule fois de tout le voyage l’impression de nous être fait bien avoir sur le prix exorbitant du jambon de montagne.

Nous démarrons la deuxième randonnée du jour, le Rio Casano, qui selon le Rother, invite à pique-niquer et à barboter.

icon rando
Rio Casano- randonnée n° 13 du guide Rother

Randonnée classée bleu (facile) – 1h30 de marche en boucle avec 200 mètres de dénivelés. Départ à La Molina, aire de retournement à l’entrée du village, très peu de place de stationnement.

la molina
la molina – source : https://costaverdeaventura.com/

Cette petite randonnée à travers l’étroite et verte vallée du Casano est appreciée autant par les locaux que par les touristes. Une plage minitature est le spot idéal pour pique-niquer ou faire une pause pendant le parcours.

On recommande vraiment cette randonnée pour les amoureux de gorges, rivière et surtout tranquilité, pratiquement personne sur ce parcours quand la foule défile sur la Ruta del Cares !

Ensuite route sinueuse pour Potes que nous atteignons en début de soirée, installation au camping (soirée couverte et nuageuse), c’est le premier camping où nous voyons autant d’étranger (principalement hollandais et allemands).

dsc05085
Potes, un joli village un peu endormi

Soirée à Potes, apéro sur un terrasse assez morte pour dire la vérité, pas grand monde et pas vraiment d’ambiance.

Nous irons diner dans un restaurant conseillé par le guide du routard, très bof bof au final (le couscous végétarien encensé par le guide n’était pas vraiment convainquant). Par contre très bon accueil et service, si possible demander une table en terrase plutôt qu’à l’intérieur.

icon restaurant
Bar restaurante La Soldreria, Potes

Cana @ 2,5€, pata de pulpo a la plancha et couscous pour 40€

Au final pas trop fan de Potes, certes joli village préservé, mais trop touristique, nous avons préféré l’ambiance de Cangas de Onis, plus jeune et plus animé.

icon van small
Camping La Viorna
24,72€ la nuit pour 2 personnes en van (sans électricité)


Laisser un commentaire