Du paradis Phi Phi à Kata(strophe) Beach


sun
Beau temps, ciel dégagé

Nous passons une nuit seulement sur Ko Phi Phi, en même temps, les hôtels de luxe, ça va un temps…

Ce matin nous n’avons pas envi de retourner sur les transats de piscine au milieu d’une clientèle somme toute assez spéciale : beaucoup de russes, des touristes pas sympa

Du coup nous décidons d’effectuer une courte randonnée afin de rallier le point culminant de l’île, non loin de l’embarcadère principal où la plupart des touristes accostent pour les excursions à la journée.

Nous avons bien du mal à trouver le début du chemin de randonnée, planqué derrière les logements des employés de l’hôtel et des poubelles, personne parmi la clientèle de notre complexe ne doit randonner !

Sur le chemin, nous traversons le village de Phi Phi où se concentrent bars, logements de catégories diverses et commerces en tout genre, un endroit assez bruyant mais plein de vie, enfin plein d’occidentaux.

P1010722

Arrivée en haut, le point de vue est superbe ! Une photo sur place montre les ravages du Tsunami.

P1010710
P1020941
Le même lieu que sur la photo prise juste au dessus, mais après le passage du Tsunami
P1010733

Nous regagnons notre hôtel pour le déjeuner, puis reprenons la navette dans l’après midi qui nous ramène sur la terre ferme.

P1010739
P1010740

Nous rejoignons ensuite le secteur de Kata Beach où nous avons réservé notre hôtel suivant. Là, l’ambiance change radicalement : du monde partout, beaucoup de touristes nordiques (scandinaves, russes). La plage est belle mais bondée, et la station balnéaire n’a rien de charmant, bref nous n’aimons pas du tout le coin. On fait quand même bonne figure et trouvons une chouette terrasse face à la mer pour observer un superbe coucher de soleil et le décollage des « Khom Loy », les fameuses lanternes volantes thaïlandaise.

P1020952
Le Sugar Palm, hôtel moderne mais sans charme
P1020947
Les chambres sont par contre impeccables et colorées
P1020955
Apero Time face à la plage
P1020961

dodo

Sugar Hotel Group – Kata Beach – un hôtel flambant neuf de très bon confort mais sans aucun chambre, une « cage à lapin » dans une usine à touriste, que dire de plus…

 


Laisser un commentaire