Une sélection de bonnes adresses en Crète


A quelle heure on va au resto?

Comme dans de nombreux pays méditerranéens, on mange plutôt tard en Crête, pas avant 13h pour le déjeuner (et plutôt 14h en général), la cuisine étant fermée avant, et vers 21h le soir pour le dîner, voire 22 heures pour les Cretois.

Tout ceci est théorique, la Crête étant une île très touristique, on peut manger le soir dès 18h dans la plupart des restaurants

On demande du pain ? la carafe d’eau ?

Au restaurant le pain est systématiquement apporté sur la table (en général facturé pour un prix raisonnable). Comme aux Etats Unis, un verre d’eau est également proposé avant la prise de commande ce qui est plutôt agréable. Pas besoin de commander de l’eau minérale si on souhaite simplement une carafe d’eau, mot que les restaurateurs cretois comprennent parfaitement

On commande quoi ?

Pour goûter plusieurs spécialités au cours d’un même repas, on peut commander plusieurs ‘mezzes’ (petits plats constituants normalement des entrées) que l’on partage à plusieurs. Certains mezzes peuvent être copieux, d’autre moins, pour 2 personnes on conseille de commander environ 4 à 5 mezzes pour un bon repas roboratif.

Un petit dessert, un petit digestif ?

La cerise sur le gâteau gretois : nul besoin de commander un dessert ou un digestif en Crête, ils sont systématiquement offerts en fin de repas ! (enfin, presque partout)

Au moment de demander l’addition, une petite touche sucrée est apportée, parfois quelques fruits, un yaourt amélioré, etc. ainsi qu’une petite fiole de Raki, l’alcool local qui se boit dans de petits verres à liqueur, bien agréable en fin de repas !

Petit dessert de Yaourt à la figue, offert par la maison !

On laisse un petit pourboire ?

Sans aucun doute, oui !

Pour le simple fait que le dessert et le raki sont offerts, et parce qu’on va essayer de redorer l’image des français très mauvaise à l’étranger de manière générale concernant les pourboires. Pas besoin de calculer 15 ou 20% comme aux Etats Unis ou au Royaume-Uni où le service n’est pas compris, mais quelques euros en fin de repas seront toujours appréciés.

OK, j’ai faim maintenant, on va où alors ?

Voici une sélection de bars et tavernes que nous avons pu testé lors de notre semaine de découverte de l’ouest de la Crète en septembre 2018


Taverna Katerina o Pontios – Rethmynon

A l’écart des quartiers touristiques au bord d’une rue assez tranquille.  Quelques tables alignées sans prétention.  Bon marché pour une cuisine simple. Accueil sympa, plutôt orienté vers une clientèle allemande.

25€ le repas pour deux personnes, carte un peu difficile à lire, et tout n’est pas disponible.

 

 

Taverna Kastros, Argyroupoli 

Dans un cadre vraiment sympa, surtout par fortes chaleurs, à la campagne à la fraîche au milieu des arbres et des bassins de piscicultures, une série de tavernes qui ont l’air de proposer la même carte à peu de chose près. Ambiance décontracté, service assez lent mais chouette. Cuisine correcte mais pas extraordinaire non plus. Une bonne halte le midi.

Environ 35€ le repas pour 2 personnes en choisissant la spécialité de truites.

 

 

Taverne Nikos, sur le front de mer de Chora Sfakion. 

Une taverne parmi tant d’autres sur le front de mer de Chora Sfakion, citée dans les guides comme une bonne adresse. Accueil sympa et service efficace, prix raisonnables.

Environ 30€ le repas pour 2 personnes avec Raki offert comme d’habitude en fin de repas ! Salade grecque, calamars grillés et petite friture de poisson.

 

 

Taverne Calypso. Agia Roumeli  

Très bon accueil en français, pas mal de monde en soirée ce qui est plutôt bon signe.

Excellente cuisine familiale, l’un de nos meilleurs restaurants de l’île.

Moussaka, feuilles de vignes et légumes sauvages (Hortas) à partager pour 19€

 

 

Taverna Dialeskari, Marmara Beach  

Cadre magnifique, belle terrasse aérée qui surplombe la plage de Marmara et ses eaux turquoises. Un peu l’usine à l’heure du déjeuner mais service OK.

Bonne carte et bonne cuisine.

23,5€ le repas pour 2 personnes.

 

 

Taverne Lefka Ori, Chora Sfakion 

Une bonne adresse à Chora Sfakion même si le raki nous a fait défaut au moment de l’addition. Service assez quelconque cependant mais plats vraiment bons.

Spécialités de beignets frits, oignons marinés et fromage frit. 25€ le repas.

 

 

Taverne Aristidis, Kalamaki. 

Sur front de mer, accueil pas très chaleureux  mais rattrapé par sa cuisine de bonne qualité – feuilles de vigne, beignets fourrés aux épinards et fromage.

Environ 22€ le repas pour 2 personnes.

 

 

Taverne Athivoles, Kalamaki. 

Recommandé par le routard. Service très sympathique. Bondé de touristes allemands, nationalité qui semble avoir mis main basse sur cette station balnéaire. Bons plats de viande grillée et de calamars. Une bonne adresse

Environ 25€ le repas pour 2 personnes.

 

 

Chez Yiannis, Kalamaki   

Un endroit vraiment atypique. Quelques tables au bord d’une route sans vue particulière. Une petite maison qui fait office de restaurant (ou de cabanon) et un vieux monsieur – Yiannis – qui continue de tenir son restaurant parce qu’il n’a pas envie de s’arrêter de travailler même s’il n’en a plus besoin.

Pas de carte, ou du moins pas pour nous, une cuisine familiale, simple, des portions généreuses, le genre de restaurant qu’on ne pensait pas trouver dans une petite station balnéaire.

Le coup de cœur du voyage, merci Yiannis !

32€ le repas pour 2 personnes avec un pichet de vin local

 

 

Mystical View Taverna, proche Matala

Une taverne surtout réputée pour sa vue fantastique sur l’immense plage en contrebas, dommage que le mauvais temps ne nous ai pas permis de profiter de la vue plongeante tout en déjeunant. Serveur polyglotte vraiment sympa, un véritable show man, il sait y faire avec les touristes !

Cuisine moyenne par contre, on paye la vue.

Moules, calamars grillés et frites pour environ 28€

 

 

Taverne du village de Skalanion 

Sur la place du village, on a oublié le nom exact mais en même temps, il n’y en avait pas beaucoup. Juste à coté de la taverne Koula’s Taste.

Pas vraiment un restaurant gastronomique, c’est plutôt un café qui sert aussi quelques plats, mais on aime cet endroit, plutôt pour son ambiance tranquille, hors des sentiers touristiques, et vraiment proche de Hearaklion. Prix imbattables.

Salade grecque, tzatziki et une grande bière à partager pour 9€.

 

 


Légende des appréciations
Pas mal –   Bonne adresse –    Fabuleux !


Et pour boire un verre ?

 

Bar de plage Agios Pavlos

Un bar qui se mérite, sur le sentier de randonnée E4 entre Agia Roumeli et Loutro. On y rencontre principalement des randonneurs qui font la pause pour s’y rafraîchir ou déjeuner. On y serait bien resté plus longtemps si ce n’était pour l’invasion de guêpes vraiment pas agréable du tout. Malgré cela, il y règne une ambiance vraiment décontractée qui encourage à lever le pieds et profiter de la superbe plage à deux pas du café.

3,5 € la bière – 2,5€ le café

 

 

Bar Keramos, Loutro.

Tout au bout du village, vers la gauche en regardant la mer. Très chouette ambiance. Joli bar avec terrasse couvertes et tables également disposées à l’extérieur à quelques centimètres de la jetée. Un bon plan pour un apéro avant le coucher de soleil ou un levé de lune mystique !

3€ le verre d’Ouzo.

 

 


Pour tout savoir des spécialités culinaires de la Crète, cliquez ici !


Leave a comment