S.O.S. hôpital islandais



cloud1d_thunder_wind

Matin : temps variable, après midi : pluie et vent

Lever vers 8H30, petit déjeuner à l’hôtel, moyen. Notre hôte est sympathique mais cet hôtel n’est définitivement pas une bonne adresse.

iceland2010_0609_29

Départ vers 9h30 pour Akureyri, d’abord au dispensaire médical où l’on nous indique qu’il n’y a pas de rendez-vous possible avant 15h l’après midi. Ca fait quand même poireauter pas mal de temps, on décide d’aller aux urgences à l’hôpital mais là on nous conseille de retourner plutôt au dispensaire car une consultation à l’hôpital nous couterait une fortune.

En plus, gros malins que nous sommes, nous n’avons pas pris notre carte de sécu européenne. A l’accueil, une hôtesse très aimable appelle le dispensaire et nous dégote un rendez-vous avec le docteur Hilmir à 11h20. On a une petite heure à tuer devant nous, on en profite pour faire quelques courses au Netto du coin entre temps, les magasins Bonus n’ouvrant qu’à midi les lundis.

Le docteur Hilmir (pas très loquace) prescrit des antibiotiques pour l’oreille d’Erwan qui est « infectée », on n’en saura plus. Au total, la consultation nous aura couté 1000kr soit environ 6,50€ ce qui est dérisoire. C’est apparemment le prix standard que paye tout islandais qui veut une consultation, y’a des toubibs non conventionnés en France qui pourraient en prendre de la graine…

L’ordonnance est directement envoyé à la pharmacie située à deux pas où nous récupérons « notre préparation » : une petite fiole contenant les antiobiotiques d’Erwan au cachet prêt.

iceland2010_0609_30

On quitte Akureyri vers midi pour atteindre Myvatn vers 13h. Déjeuner dans une ferme auberge très sympa près du lac, la même que lors de notre précédent voyage, puis en route pour trouver un hôtel. On se dit qu’on ne va pas faire la même erreur que la veille en prenant le premier truc trouvé sur booking.com, on se rend donc vers 14h30 à l’office du tourisme de Reykjahlíð, où l’accueil est charmant, une fois de plus. On nous propose une chambre d’hôte par chère sur place, à 3000 Kr par personne et par nuit soit environ 20€. Là encore, la personne de l’office du tourisme téléphone spontanément afin de vérifier s’il reste de la place. C’est tout bon !

On s’installe dans notre chambre, dans la maison d’un couple de retraités sympathiques. On peut accéder à leur cuisine pour se préparer à manger ou encore à leur salon, c’est un peu gênant, il faut dire qu’on n’a pas trop l’habitude de ce genre d’hébergement. Avec nous dans la maison, 2 espagnoles et un gars de Singapour mais pas le temps de lier connaissance, en route pour Namafjall, tout proche de Reyhjalid.

On reste en bas du site pour faire un petit tour des solfatares, marmites de boue, etc.…

iceland2010_0609_31
iceland2010_0609_32
iceland2010_0609_34
iceland2010_0609_35

Il ne fait pas beau. Alors que la matinée a été sèche mais temps couvert, le temps se dégrade en début d’après midi, pas beau, il se met à pleuvoir, on y reste environ ½ heure puis on décide de filer sur les bains de Myvatn (voir les photos sur la page de notre voyage en 2007 ici), vers 15h ou l’on reste à faire trempette jusque 18 heures. C’est toujours magique et agréable, se baigner dans des eaux chaudes et laiteuses en plein air sous la pluie.

Nous retournons sur Reykjahlíð en début de soirée dans un petit pub/restaurant bien sympa, pour boire une bonne bière locale et dîner de sandwich et burgers. Le temps est toujours aussi moche, beaucoup de vent et pluie intermittentes, du coup on ne traine pas, retour tôt à la chambre d’hôte vers 21h, pas grand-chose à faire le soir de toute façon dans ce coin.

dodo


Laisser un commentaire