Kyoto – 4ème jour. Chateau de Himeji


cloud1

Temps superbe, enfin !
.

Ce matin nous quittons la ville de Kyoto pour aller visiter le chateau de Himeji.

Nous prenons le métro situé à deux pas de l’hôtel pour rejoindre la gare centrale de Kyoto afin d’activer nos pass JR (Japan Rail Pass).

Nous prenons le train de 9h16 qui nous mène à Himeji en une heure environ.

Visite du château, superbe.

Etant construit au sommet d’une colline, on le voit de loin. On l’appelle le héron blanc, on tourne autour en suivant un parcours fléché, l’occasion de découvrir le château d’en bas sous différents angles. Il est tout blanc, en plein soleil avec des tuiles quasi noires. On rentre à l’intérieur, et monte 6 étages jusqu’en haut.

Surprise, tout est en bois, ça sent l’encaustique. Donc forcément et comme quasiment partout au Japon, on enlève les chaussures !

Il n’ a aucun mobilier, à part les quelques panneaux descriptifs. Des costumes de Samurai, dans certaines salles. On redescends après avoir contemplé le point de vue. Visite ensuite d’une longue galerie débouchant sur la tour de la vanité, une pièce réservée à une princesse.

jap2008_0810_070

Pour visiter le chateau, on laisse ses chaussures dehors et on enfile des chaussons en plastique

jap2008_0810_071

jap2008_0810_066

jap2008_0810_067

jap2008_0810_068

jap2008_0810_069

jap2008_0810_072

Retour à la gare, déjeuner dans le train d’un succulent bento, retour à Kyoto vers 14h. On en profite pour acheter à l’avance les billets de train pour les jours suivants.

jap2008_0810_074 jap2008_0810_075

jap2008_0810_064

Métro + bus pour rejoindre le Kinkaku-ji, soit le pavillon d’or. Bondé. Par chance, il fait un temps superbe. La vision de ce petit édifice recouvert de feuilles d’or qui scintillent au soleil est à couper le souffle. C’est vraiment magnifique. Nous photographions sous tous les angles cette pure merveille.

 

jap2008_0810_077


jap2008_0810_078


jap2008_0810_079

jap2008_0810_080

A la sortie du temple, glace vanille et thé vert bien méritée !

Nous filons à pied vers le Ryoan-ji temple, le paysage y est bucolique et calme, un lac recouvert de nénuphars, canard, hérons, cygnes, un petit ilot avec un tori et un autel shintô.

Et puis le temple : on se déchausse pour découvrir depuis l’estrade en parquet, un joli jardin sec, 15 rochers disséminés sur un parterre de gravier blanc ratissé.

Spectacle très zen, en témoigne la 20aine de touriste assis en admiration devant ce jardin. C’est celui qui a été filmé pour le film Stupeur et Tremblement adapté du roman d’Amélie Nothomb.

jap2008_0810_083

jap2008_0810_084

jap2008_0810_082

jap2008_0810_081

Retour à l’hôtel d’abord à pied, puis en bus. Petite bière en terrasse de l’hôtel, puis achat de victuailles à la supérette Lawson pour un diner ‘plateau-repas’ dans la chambre au calme.

jap2008_0810_073

jap2008_0810_085

dodo

Palace Side Hotel – identique à la nuit précédente.


Commentaires (1)