TMB jour 4 : de Courmayeur vers Arp Nouva


Très beau temps mais gelées le matin

La nuit a été mauvaise car on a eu tous froid malgré nos duvets de qualité.  Tout est gelé au petit matin.

Le massif du mont blanc déjà dans le soleil alors que le camping dort encore
Le massif du mont blanc déjà dans le soleil alors que le camping dort encore

On prend le petit déjeuner dans la salle commune du camping. On sympathise avec un anglais qui fait le TMB tout seul et qui compte rejoindre la Fouly avant la soirée : il est fou !

Problème du matin : nous n’avons plus de liquide pour payer la navette pour nous ramener à Courmayeur, de plus on est très limite pour prendre le bus de 8h48, et il n’y a qu’un bus par heure.

Du coup nous regagnons Courmayeur à pied, et on perd une bonne heure sur notre planning du jour.

Sur la route pour rejoindre Courmayeur, le tunnel du Mont Blanc à gauche
Sur la route pour rejoindre Courmayeur
Temps magnifique aujourd'hui
Temps magnifique aujourd’hui

On fait des emplettes à Courmayeur : pizzas, casquettes et bandes velpo pour Fred. On en profite pour retirer du liquide également. On fait aussi sécher les tentes qui sont trempées de la nuit précédente.

Dans les rues de Courmayeur
Dans les rues de Courmayeur

tmbj4-04

On commence réellement la randonnée vers 11 heures.

Ascension longue et difficile sous le soleil, bien que le sentier soit assez arboré. La fatigue commence à s’accumuler et cette montée nous épuise.

Nous atteignons le refuge Bertone.

Superbe endroit, on se prend un lemon soda italien selon les conseils de Charlotte, royal !

Superbe vue depuis le refuge Bertone
Superbe vue depuis le refuge Bertone

On trouve un coin sympa dans l’herbe pour pique niquer tout près du refuge, on en profite pour refaire sécher nos tentes en plein soleil.

On déguste les pizzas achetées en ville qui sont top !

On serait bien resté assis dans l’herbe le nez au soleil à buller le reste de l’après midi, mais il faut repartir, la route est encore longue.

Cette section n’est par contre pas très difficile, le sentier est assez plat et offre de superbes vues dégagées sur le Mont Blanc et les glaciers. C’est époustouflant, extraordinaire.

tmbj4-12

tmbj4-15

tmbj4-17

tmbj4-18

On arrive au refuge Bonatti vers 17h30 où nous re-croisons nos amies franco-suisses.

L’endroit pour camper n’est vraiment pas top, du coup on prend des infos au niveau du refuge pour trouver un hébergement en dur. Le refuge a des chambres à louer mais elles sont toutes complètes. On apprend qu’il y a un hôtel non loin de là, le chalet Val Ferret à Arp Nouva, à environ 1h30 de marche. Le refuge accepte gentiment de les appeler pour nous réserver 2 chambres. On est trop content !

On reprend la route, c’est toujours aussi fantastique. Belle descente, puis arrivée vers 19h à l’hôtel. Nous avons réservé la demi pension, diner et petit déjeuner. On récupère nos clés et filons vers nos chambres. Petit hotel charmant, chambres confortables.

tmbj4-21

tmbj4-20

On commence par se doucher, pour tous c’est un bonheur sans nom ! Sans compter qu’on est tous très fatigués.

Le dîner est un moment de bonheur total : pâtes au jambon et courgettes, polenta, gâteau à la confiture de myrtille : grosse tata 😉

On se rend compte qu’on est vraiment tous rincés. Nous allons au lit épuisés.

La carte


Distance parcourue = 26 km
Temps de déplacement : 6 h 46
Temps d’arrêt : 1 h 34
Ascension : 1277 m
Descente : 1034 m

L’humeur du jour

Charlotte

la pause de midi avec la vue sur le mont blanc et le lemon soda

 la sciatique de l’après midi

Erwan

 le Val Ferret : extra, la douche à tomber

la fatigue, je suis cassé en mille morceaux

David

 la découverte de la chambre et d’un lit

 coup de mou / grosse fatigue générale

Fred

 la vue sur le val ferret, la douche magique

 la montée depuis Courmayeur

dodo

Hotel Chalet Val Ferret – au pied du TMB, une bonne alternative au refuge Bonatti quand il est complet. Petit hôtel tranquille confortable. Petit déjeuner très copieux. Pas donné quand même – Environ 150€ la chambre pour 2 personnes en demi-pension.


Laisser un commentaire