Remontée du Grand Canyon, route pour L.A.


cloud1

Belle journée

Lever vers 5h du mat, on commence à prendre l’habitude de se lever tôt !

Nous avons entendu nos voisins de camping lever le camp une bonne heure avant nous, ils ont raison, mieux vaut entamer la remontée du Grand Canyon avant les grosses chaleurs de la journée.

Nous récupérons nos « Lunch bags » – panier pique nique – que nous avions commandé la veille au Phantom Ranch puis en route pour la grande remontée. Nous partons vers 5h30, de nuit, mais le jour se lève vite. Nous atteignons Indian Garden – environ à mi chemin – vers 8h30, puis le sommet, South Rim, vers 10h45. On est fier de nous, malgré le poids des sacs à dos, l’expérience fut beaucoup moins pénible que lors de notre premier voyage. En tout nous avons mis environ 5h15 de marche pour remonter le canyon, un record pour nous !

USA2009_1909_310
USA2009_1909_311

Nous faisons une pause bière bien méritée à la cafétéria du GC village en attendant que les douches ouvrent à nouveau (elles sont fermées pour nettoyage entre 11 et 12h) puis nous reprenons la voiture avec pour objectif Los Angeles.

Malgré la bonne douche revigorante, nous sommes complètement crevés, et prendre la route avec le recul n’était pas du tout une bonne idée. Nous aurions du rester nous reposer une nuit de plus sur place. A tous ceux qui envisagent de faire la « grande randonnée » du Grand Canyon, restez sur place en fin de journée pour récupérer !

Nous nous arrêtons encore dans un Wendy’s vers 13h30 pour déjeuner puis reprenons la route. Le ciel est assez menaçant, orageux au loin.

USA2009_1909_313
USA2009_1909_314
USA2009_1909_315

Nous passons par Barstow où nous faisons le plein puis nous arrivons à Los Angeles vers 21h.

Nous nous arrêtons dans un Motel 6 pas top, vieillot et bruyant proche de l’autoroute, ah il est déjà loin le Grand Canyon ! Nous dînons rapidement dans la chambre et hop, au lit !

dodo

MOTEL 6 – LAX – Aéroport de Los Angeles. Certainement pas le Motel 6 le plus sexy, clientèle un peu glauque. Bien pour dépanner une nuit, mais pas pour constituer une base de visite pour Los Angeles


Laisser un commentaire