Death Valley


hot

Journée étouffante

Nous décidons de nous lever de bonne heure afin de profiter des heures « pas trop chaudes » de la journée !

USA2009_1109_116
USA2009_1109_117
USA2009_1109_138

Après avoir rangé nos affaires et rendu les clés de la chambre, nous quittons les lieux vers environ 7 heures du matin pour une courte route d’environ ½ heure afin d’aller visiter un des coins les plus spectaculaires de la Death Valley, les dunes de sable. Il fait déjà très chaud, mais le paysage est époustouflant.

USA2009_1109_118
USA2009_1109_122

Nous poursuivons la route jusqu’au parking de la randonnée de Gower Gulch, une boucle d’environ 4 miles qu’il vaut mieux éviter d’effectuer aux heures les plus chaudes de la journée !

USA2009_1109_123
USA2009_1109_124
USA2009_1109_130
USA2009_1109_127
Chaud chaud la Death Valley !
USA2009_1109_131
USA2009_1109_132

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons à Badwater Basin, situé à 85 mètres au dessous du niveau de la mer :

USA2009_1109_134
USA2009_1109_136
USA2009_1109_137
USA2009_1109_142

Ensuite route vers Furnace Creek Visitor Center qui permet de se restaurer et surtout de se rafraichir, une vrai oasis dans le désert ! Nous en profitons pour tester la cafet-resto qui propose de délicieux burgers.

USA2009_1109_144

L’après midi nous partons pour Zabriskie Point qui était malheureusement fermé lors de notre précédent voyage à cause des inondations, les fameux flash floods de l’ouest américain. La route est longue et rude pour les moteurs, mais au final le point de vue est magique !

USA2009_1109_148
USA2009_1109_143
USA2009_1109_146
USA2009_1109_147

La journée avance vite et il faut nous résoudre à quitter la Death Valley pour rejoindre la capitale du vice: Las Vegas.

Au final nous resterons un peu sur notre fin concernant Death Valley, même si nous avons bien profité, contrairement aux autres parcs et lieux de l’Ouest Américain, c’est celui qui demande le plus de préparation/planification à cause des températures extremes pendant l’été.

la route entre Death Valley et Las Vegas nous laisse la même impression que lors de notre premier séjour, longue et ennuyante ! On traverse des déserts monotones peuplés d’installations militaires gigantesques, bref pas de quoi s’arrêter en chemin.

Nous arrivons à Las Vegas en début de soirée, et nous installons directement à notre hôtel, le Treasure Island. Lors de notre premier voyage, nous avions choisi le Luxor pour son architecture spectaculaire. C’est un hôtel qui vaut le coup mais qui est légèrement excentré, ce qui explique notre choix pour le Treasure Island, vraiment central et qui reste encore abordable. L’hotel est très correct et les chambres spacieuses et relativement « fraiches »

USA2009_1109_149
USA2009_1109_150

Nous consacrons  la soirée à une petite descente sur le strip, mais nous sommes vraiment exténués, et la promenade sera de courte durée, il faut dire que le strip le soir ça n’a rien de reposant….

On se rabat donc sur le buffet de notre hôtel. Ah les buffets de Las Vegas ! On comprend qu’ils sont taillés à l’image du tour de taille des américains, de la profusion à tout va, et en même temps une bonne excuse pour se faire « exploser le bide » à des tarifs très raisonnables.

USA2009_1109_157
USA2009_1109_155

Le fameux spectacle des fontaines du Bellagio vaut vraiment le coup de s’arrêter !

dodo

HOTEL TREASURE ISLAND – LAS VEGAS.


Laisser un commentaire