Premiers pas sur les traces des vikings


cloud3

beau temps général, nuageux légèrement couvert, pas de pluie

 

Lever de bonne heure ce matin, on a pas beaucoup dormi car on a du se coucher vers 2/3 heures du matin la veille.

On prend le petit déjeuner à l’hôtel, pas trop mal, sans plus. Selon nos plans de voyage, nous décidons de quitter immédiatement la capitale pour se la réserver à la fin du voyage. Les parisiens ont besoin de nature !

Départ pour Þingvellir, le site historique national du parlement islandais. C’est l’une des visites incontournables de l’Islande. C’est un site naturel que l’on peut rejoindre très facilement et rapidement depuis Reykjavik. Le site se visite rapidement, en une ou deux heures, pas plus.

iceland2007_002
Le site de Þingvellir

Nous prenons ensuite la direction de Sellfoss puis la piste qui mène vers Hella. On laisse le 4×4 sur le parking puis on décide de s’attaquer à la grimpette du volcan Hekla (nos premiers champs de lave). Il fait toujours beau, mais nous nous rendons compte que nous ne sommes pas vraiment équipés pour faire de la randonnée. Nous portons des jeans et un coupe vent. Nous rencontrons un groupe de randonneurs Islandais parfaitement équipés qui ont bien du rigoler en nous voyant habillé comme des touristes !

Sur la route en direction d'Hella
Sur la route en direction d’Hella
Les chiens islandais sont plutôt sympathiques !
Les chiens islandais sont plutôt sympathiques !
iceland2007_005
Hekla en approche !
Hekla en approche !
Début de l'ascension
Début de l’ascension

Nous avons quand même un sac à dos avec quelques bières à l’intérieur que nous ne manquerons pas de déguster une fois arrivée au sommet. En fait nous ne sommes pas vraiment arrivés au sommet, car nous avons commencé la randonnée à une heure un peu tardive et ne savions pas exactement combien de route il nous restait à parcourir pour arriver à notre destination. Manque réel de préparation pour cette première journée, tant pis il faudra revenir au volcan Hekla une autre fois !

Après une route magique, nous arrivons au Landmannalaugar. Cette route est probablement la plus belle d’Islande. Elle nécessite un 4×4 mais n’est pas très difficile. Il y a un « gros » gué à traverser juste avant d’arriver au site du Landmannalaugar. C’est d’après les guides un des plus beaux coins d’Islande et nous leur donnons raison.

Installation au camping très rudimentaire après cette longue journée bien remplie et dodo !

Vue magique depuis le presque sommet de l'Hekla
Vue magique depuis le presque sommet de l’Hekla
Nous avons de la chance, la vue est dégagée
Nous avons de la chance, la vue est dégagée
Route magique en direction du Landmannalaugar
Route magique en direction du Landmannalaugar
Premiers gués à traverser !
Premiers gués à traverser !
iceland2007_017
Nous ne sommes pas seul sur la piste
Nous ne sommes pas seul sur la piste
Le Landmannalaugar
Le Landmannalaugar
et son camping de luxe !
et son camping de luxe !
Des sources chaudes en accès libre pour se baigner, le pied !
Des sources chaudes en accès libre pour se baigner, le pied !

Pas beaucoup d’options pour dormir au Landmanalaugar, la plupart des touristes que nous avons rencontré visitant le site à la journée. Pour les plus courageux,  l’idéal est d’avoir un équipement de camping car on trouve toujours de la place pour dormir sur le vaste terrain caillouteux.

Il y aussi des dortoirs chauffés où seul le sac de couchage est nécessaire, mais il faut réserver bien à l’avance, le refuge étant complet des semaines à l’avance. On n’est pas non plus obligé de dormir sur place, et on peut visiter le site sur la journée, même si le réveil au petit matin est quelque chose de magique !

tente

Camping Landmanalaugar – camping assez primitif, pas d’emplacement délimité. Grandes tables sous abris pour manger sans se mouiller quand il pleut. Sanitaires et douches chaudes dispo.


Laisser un commentaire