En Jeep sur l’île d’Hawaii


hot

belle journée ensoleillé – 30°c environ

Lever vers 6h30 en même temps que le soleil qui cogne déjà dur de bon matin !

Nous allons prendre le petit déjeuner à l’hôtel sur place, pas trop envie de chercher un café aux alentours dès le premier jour.

Hotel Manago à Captain Cook, notre premier hébergement dans le plus vieil  hôtel (mais très correct) de l’île

Petit déjeuner copieux : un combo café, jus, toasts et oeufs pour environ 8$ par personne

Nous payons notre nuit d’hôtel (réservé depuis la France sur le site hotels.com) puis premier arrêt dans un supermarché à deux pas de l’hôtel pour faire le plein de vivres pour la journée.

On retrouve avec plaisir les supermarchés américains et leur “débauche” de produits en tout genre (il faut jeter un oeil au rayon sauces par exemple) à une différence de taille près par rapport au “continent”  : les prix sont très élevés, mais ça on le savait déjà.

Premiers tours de roue et première découverte à la lumière du jour de notre superbe Jeep Wrangler qui va nous accompagner vaillamment pour les 8 prochains jours !

I am in love with my car !

Nous suivons la route principale vers le sud et nous arrêtons dans un premier village de Miloli’i et la plage de Miloli’i Beach Park indiqué comme point d’intérêt dans le Lonely Planet, mais c’est assez décevant (plage sans grand intérêt)

Avec le recul, nous pensons que nous ne nous sommes pas arrêté au bon endroit. C’est un problème récurrent à Hawaii que nous retrouverons tout au long du voyage : la difficulté (toute relative) à trouver les points d’intérêt touristiques, assez mal indiqué de manière générale.

Miloli’i vu d’en haut depuis la route qui descend jusqu’à la cote

Miloli’i Beach Park

Nous reprenons la route direction South Point, le point le plus au sud des Etats-Unis (beaucoup de vent), paysages verdoyants ressemblants à l’Irlande, la fraicheur en moins. Ce spot semble très populaire auprès des touristes américains. Quelques plongeurs sur place.

South Point, le point le plus au sud des Etats Unis

Nous reprenons ensuite la route pour Naahelu que nous atteignons vers midi, et nous installons au Punalu’u Bakeshop pour déjeuner. Premières assiettes hawaiiennes pas terribles il faut bien l’avouer (hamburger steak, riz et macaronis). Les pâtisseries n’ont rien de fameux non plus, mais cela fera l’affaire pour déjeuner !

Première Lunch Plate : steak hamburger, salade de macaroni et riz blanc (bof bof)

Et un éclair au chocolat pour dessert, UN !

 – Punalu’u Bake Shop, Naalehu. Environ 30$ le déjeuner pour 2 personnes.

Nous continuons notre exploration de la région toujours en Jeep pour rejoindre  Pahala au nord mais en quittant la route principale et en empruntant la Old Ka’alaiki road (voir la page cartes) qui serpente à travers de surprenants paysages : on pourrait presque se croire dans une Savane !

Personne sur cette route, qui ne semble pas constituer un itinéraire touristique de premier choix, mais cela vaut vraiment le coup.

Personne sur cette route déserte quasi abandonnée (mais en bon état)

route scénique “Old Ka’alaiki road”

Une fois à Pahala, nous reprenons en direction du sud pour rejoindre la superbe plage noire de Punalu’u Black Sand Beach et ses tortues qui se prélassent au soleil sur le rivage à deux pas des touristes.

Belle plage vraiment agréable, idéale pour se reposer à l’ombre des cocotiers, et pas trop de monde.

Punalu’u Black Sand Beach

Il n’y a pas que les touristes qui se prélassent sur la plage !

Gare aux chutes de noix de coco !

On est toutefois encore trop fatigués pour avoir envie de bruler au soleil et nous décidons de reprendre la route en direction de Volcano.

En chemin, nous nous arrêtons visiter un temple Bouddhiste (entrée payante) – sans grand intérêt, ainsi q’une plantation de café (dégustation gratuite) où nous prenons deux délicieux cafés frappés histoire de se réveiller un peu.

 

Nechung Dorje Drayang Ling, Wood Valley Temple & Retreat

Nechung Dorje Drayang Ling – entrée payante (donation libre)

 

Kau Coffee Mill, au milieu des champs de café

Ka’u Coffee Mill – visite du domaine, boutique et dégustation de café et noix de macadamia.

Nous reprenons ensuite la route pour terminer le périple de la journée et nous installer au Volcano Rainforest Retreat, situé à Volcano village que nous atteignons vers 15h30.

Superbe endroit très paisible et excellent accueil.

Vers 16h30, le soleil commence à décliner rapidement, nous allons acheter notre pass à l’entrée du parc national Volcano et prenons la route Crater Rim Drive avec un arrêt au Steam Vents sous le soleil couchant (beaucoup de vent et assez frisquet), puis nous poussons jusqu’au Jaggar museum où la foule se presse afin d’admirer les lueurs du Kilauea au loin.

Crater Rim Road – Steam Vents

Retour à Volcano village et diner dans un restaurant Thai (à table à 19h !)

 –Thai Thai Bistro & Bar, Volcano Village. Bons plats thaïlandais, copieux ! Environ 35$ le dîner pour 2 personnes.

Toujours aussi crevés du décalage horaire, nous allons nous coucher vers 20h30 au milieu de notre jungle.

dodo

Volcano Rainforest Retreat, Volcano Village. Perdu dans la jungle, superbe complexe de 3 hébergements uniquement, excellent accueil, très confortable et superbe bains japonais en pleine nature.


Comments (1)