Hawaï : carnet pratique


Suite à notre découverte de 3 semaines sur les îles de l’archipel d’Hawaï en novembre 2017, voici quelques conseils en vrac pour les futurs visiteurs désireux ce petit bout de paradis du bout du monde et de profiter de quelques bons plans !

 

 

  Que mange t’on (et que boit t’on) à Hawaï ?

Pour tout savoir sur la gastronomie à Hawaï (et sur ce qui se boit !), consultez notre page spéciale dédiée !

 

 

 

Comment payer moins cher ses courses au supermarché ?

Cette astuce est reprise dans de nombreux guides, et permet de faire quelques économies substantielles lors du passage en caisse.

Les supermarchés Foodland ont en général deux prix différents pour chaque produit : le prix public et le prix Maikai. Un prix réduit, donc, destiné aux membres du “club Foodland”, et pour rejoindre le club, rien de plus simple, il suffit lors du passage en caisse d’indiquer son numéro de téléphone pour bénéficier des prix réduits. Pas besoin de se faire faire une carte de magasin, il faut juste donner un numéro de téléphone, peut importe qu’il soit valable ou non d’ailleurs (j’ai donné mon numéro de mobile français à 10 chiffres par exemple). Contrairement aux cartes de fidélité dans les supermarchés en France, les réductions ne sont pas valables pour les achats ultérieurs mais immédiatement applicables pour les achats en cours ce qui permet de bénéficier d’un rabais immédiat, ce qui n’est pas négligeable vu les prix des biens de consommation courante à Hawaï !

 

Quel temps va t’il faire aujourd’hui ?

Ah la météo et Hawaï, c’est une question qui revient souvent, notamment en ce qui concerne la pluie, parce qu’au niveau des températures, ça ne bouge presque jamais, quelque soit le mois de l’année, il fait toujours très bon !

Les guides parlent de deux saisons à Hawaï, l’été et l’hiver, sans aucune transition, l’été étant plus sec que l’hiver mais tout ça est vraiment théorique.

Ce qu’il garder en tête, ce sont les micro climats qui règne en maître à Hawaii. Du coup, le temps change rapidement sur quelques kilomètres seulement. Il peut pleuvoir en forêt et faire super beau sur une plage à quelques minutes de voiture seulement. De même, quand le ciel semble bouché (notamment sur l’île de Kauai), il suffit d’attendre quelques minutes (parfois un peu plus) pour voir le temps radicalement changer et les nuages se dissiper comme par magie !

Du coup, faut il planifier sa journée en fonction du temps prévu ?

Ce qu’il garder en tête, ce sont les micro climats qui règne en maître à Hawaii. Du coup, le temps change rapidement sur quelques kilomètres seulement.

Plusieurs fois, nous avons demandé “aux locaux” quel temps il allait faire et si nous pouvions faire ce que nous avions planifié et chaque fois la réponse a été la même : this is Hawaii, who knows what the weather will be ! Qui peut bien savoir le temps qu’il va faire, nous sommes à Hawaii !

Nous avons choisi le mois de novembre pour visiter Hawaii, et ce n’est pas le mois le moins pluvieux, bien au contraire (même si décembre, janvier et février sont encore plus pluvieux).

Alors oui, effectivement il pleut pas mal en novembre, mais comme tout est parfait à Hawaii, c’est principalement la nuit que ça “drache”, c’est parfois impressionnant la quantité d’eau qu’on a pu recevoir heureusement bien à l’abri de notre logement !

wip

video pluie forte

Et puis on se lève de bon matin au lever du soleil vers 6h et le temps est devenu radieux !

Bon, parfois (mais rarement), le ciel est complètement bouché et il va pleuvoir toute la journée (cela a du nous arriver 2 jours sur 21 au total) mais là encore tout n’est pas perdu, puisqu’il suffit de faire un peu plus de kilomètres pour retrouver le soleil : en général, selon l’île choisie, il faut filer à la plage sur la côte ouest ou sud, non exposée aux alyzés.

Après, le “mauvais temps”‘ peut parfois sublimer les paysages : nous avons adoré la randonnée des marais du parc de Kokee dans les nuages !

Pour connaître les prévisions générales et avoir une idée approximative du temps qu’il va faire, nous avons trouvé le site Hawaii Weather vraiment bien fait, simple d’utilisation et des prévisions relativement fiable en fonction de la zone de l’île où on se trouve.

Nos plans ont été contrariés par deux fois lors notre séjour à cause des caprices de la météo :

  •  la première fois au Volcano National Parc (région qui peut être vraiment pluvieuse) avec une journée complètement bouchée (pluie et brouillard) ce qui ne nous a pas permis de faire une randonnée planifiée à la journée. Nous avons filé sur Hilo à 40 kilomètres de là et avons trouvé le beau temps !
  •  la deuxième fois sur la cote de Napali sur l’île de Kauai où les fortes pluies ont rendu les sentiers de randonnée vraiment boueux (mais toujours praticables)

Une mise en garde pour finir : les averses peuvent être d’une violence inouïe, souvent brèves mais la quantité de pluie qu’il peut tomber à la minute, surtout à Kawaï, c’est vraiment impressionnant. Ne pas hésitez à s’arrêter sur le bas coté comme le font les locaux si ce genre d’épisode se manifeste lorsque vous êtes au volant et attendre tranquillement que ça passe !

 

Se loger à Hawaï

Voilà aussi un choix important qui va fortement influencer le budget consacré au voyage. Disons le tout de suite, mieux vaut oublier le camping à Hawaï. Au départ nous nous faisions une joie à l’idée de re camper aux US, avec le souvenir vibrant des campings de l’ouest américain très bien aménagés et en pleine nature. Voir à ce sujet notre page spéciale sur les meilleurs campings de l’ouest américain.

Déception à Hawaï : les campings ressemblent à de vagues terrains vagues, avec un équipement très sommaire (douches extérieures froides notamment) et surtout fréquenté mais des sans-abris. De plus, la météo capricieuse, le taux d’humidité et les fortes pluies peuvent vite mettre les nerfs des campeurs les plus courageux à rude épreuve.

On conseille donc aux futurs voyageurs de se rabattre sur d’autres types hébergements. Nous en avons testé plusieurs que nous classons ci-après par ordre de préférence :

 

Les chambres chez l’habitant

Probablement le mode d’hébergement le moins cher et le plus “artisanal” que l’on puisse trouver à Hawaï, on trouve des chambres à prix compétitifs par exemple sur le site booking.com, la plupart du temps ce sont des particuliers qui ont transformé leur maison en chambre d’hôte mais en proposant uniquement une chambre pour la nuit (salle de bain commune à partager avec l’ensemble de la maison) et pas de petit déjeuner. On paye en liquide (parfois la carte bancaire est accepté). C’est typiquement le mode d’hébergement qui peut dépanner en transit entre deux points de chute ou lorsqu’on veut réduire son budget logement. L’accueil peut être sympa mais ça manque quand même d’intimité pour un séjour de longue durée.

Les hôtels classiques

Bizarrement, les hôtels n’ont pas si bonne presse à Hawaï, ils sont peux nombreux (hormis les “resorts” de bords de mer) et en général assez cher, comparés aux autre types d’hébergement. Il n’y a pas de chaîne d’hôtels bon marchés comme Motel 6 par exemple aux USA. Pas le meilleur moyen de se loger selon nous.

Les logements entiers Airbnb

De plus en plus en vogue, Airbnb permet aux particuliers de louer une partie de leur logement privé à des voyageurs. Par rapport aux chambres chez l’habitant, on peut trouver des pépites et notamment des logements entiers (villas de luxe, appartement, etc.). On reste soumis aux règles de l’opérateur (conditions de service très strictes) et prix par forcémment avantageux, il faut prendre le temps de fouiller afin de trouver le logement de ses rêves !

 

Les condominiums

Autrement appelés “condos”, ce sont des appartements tout confort en résidence, comme à la maison. L’avantage étant de pouvoir cuisiner, faire sa lessive et bénéficier d’un confort vraiment appréciable. La plupart des condos à Hawaï ont une grande terrasse pour prendre ses repas, une piscine privée, un espace barbecue pour éventuellement rencontrer les autres résidents. L’inconvénient de ce type de logement : on est complètement indépendant, et on peut très bien ne croiser personne durant son séjour, à privilégier si on privilégie la tranquillité aux contacts.

Les bed and Breakfast

Notre mode d’hébergement préféré, probablement parce qu’on a réservé la perle rare sur l’île d’Hawaï, le Beautiful Edge of the World B&B !

Ce mode d’hébergement représente à nos yeux le meilleurs compromis budget/confort/convivialité. Le petit déjeuner est l’occasion d’échanger avec l’hôte mais aussi avec les autres pensionnaires sur les bons plans du coins.

 

 

 

Conduire à Hawaii

Conduire à Hawaï ne présente pas de difficultés particulières pour qui est habitué à conduite aux Etats Unis. Pour tout connaître sur les astuces de circulation aux USA, consultez cette page.

Nous n’avons pas remarqué de présence policière en tout cas sur la plupart des routes. La circulation est en général assez fluide, sauf aux abords de l’aéroport de Kona où nous avons rencontré des embouteillages monstres (il y avait des travaux de mise à 2×2 voies en novembre 2017)

Les gens sont cool au volant mais roulent volontiers au delà des limitations de vitesse. Les véhicules en location sont en bon état et aucun problème particulier à signaler pour louer et rendre sa voiture (juste faire attention au sable de la plage !)

A titre indicatif, voici le total des kilomètres que nous avons avalés île par île :

  • Hawaï – Ford Fiesta / du 17/11 @ 11:54 au 23/11 @ 18:15 – 433 miles soit 697 km
  • Kauai – Ford Mustang / du 11/11 @ 10:55 au 17/11 @ 7:50 – 598 miles soit 962 km
  • Maui – Jeep Wrangler / du 02/11 @ 20:37 au 11/11 @ 7:16 – 1001 miles soit 1611 km

 

Quel budget prévoir pour Hawaï ?

Pas facile de définir un budget, tout dépendra de la durée du voyage, des excursions/attractions réalisées ou encore du mode d’hébergement choisi. A titre indicatif, voici les principaux postes de dépenses pour nos 3 semaines de visite dans l’archipel d’Hawaï. A noter que nous privilégions essentiellement la randonnée et  activités balnéaires et que nous n’avons par conséquent pas explosé le budget attractions/excursions organisées qui peuvent coûter très cher à Hawaï.

  • Hébergement : 3 300 $
  • Billets d’avion : 2 400 $
  • Restaurants et alimentation : 1 100 $
  • Attractions et dépenses diverses : 1 000 $
  • Locations de  voiture : 787 $
  • Carburant : 300 $

 

Quelques exemples de prix (novembre 2017)

A titre indicatif, voici quelques prix de biens de consommation courante relevé sur les différentes îles. Il faut savoir que la vie est un peu moins chère sur l’île d’Hawaï (Big Island). Kauai est probablement l’île où le coût de la vie est le plus élevé.

  • un gallon d’essence (à peu près 4 litres) : entre 3 et 3,5$
  • un cheeseburger : 10$
  • un sandwich au thon (supermarché) : 5$
  • un croissant (supermarché) : 1$
  • un menu whopper (fast food) : 10$
  • un bento : 5$
  • une bière Kona  (une pinte) environ 3,5$
  • un paquet de chips Lays (grand format), environ 4,5$
  • une bouteille d’eau minérale : 1$

 Si c’était à refaire….

Qu’aurions nous fait de différent avec un peu de recul après notre séjour à Hawaï ?

  • Nous ne sommes absolument pas déçu sur le choix des îles, et 3 semaines semblent parfait pour visiter l’archipel. Moins de temps et nous aurions probablement plus couru de site en site.
  • A Kauai, même si le logement Air B’nB était vraiment fabuleux, nous n’aurions pas logé autant de nuits au nord de l’île, un peu trop excentré comme point de chute pour rayonner sur l’île.
  • Kapaa nous a beaucoup plu et semble un point de chute idéal pour séjourner à Kauai, plus vivant en tout cas que le nord de l’île.
  • Avec un peu d’organisation, on aurait pu tenter le Kalalau Trail dans son intégralité ! Une prochaine fois peut être
  • Le logement en condo à Maui était agréable mais nous n’avons vu personne, pas le logement idéal si on veut communiquer ou échanger avec les locaux !
  • Peut être aurions-nous pu explorer d’avantage Maui plutôt que de passer plusieurs journées à la plage, mais bon ça fait aussi partie des vacances !
  • Nous aurions pris plus de temps à Volcano pour aller voir les coulées de lave de jour (nous les avons vu de nuit uniquement)
  • Nous aurions peut être planifié avec plus de précisions certaines visites / itinéraires en utilisant notamment un GPS pour positionner les lieux avec plus de précision (manque de panneaux sur les îles d’Hawaii)

 


Leave a comment