Nikko et l’adoption de Kikoubun


cloud1

Belle journée, temps variable.

Aujourd’hui nous quittons Tokyo pour rejoindre Nikko en train un peu plus au nord au pays.

Distante d’environ 140 km de Tokyo vers le nord, Nikkō se situe au pied des montagnes, au milieu de forêts de cryptomerias, de cèdres et de pins du parc national de Nikkō. Les sanctuaires et temples de Nikkō ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 1999.

jap2008_1710_203

Nous visitons la ville et ses parcs, vraiment charmants.

Nous tombons un peu par hasard sur un Matsuri et nous avons beaucoup de chance, car le défilé folklorique est haut en couleurs.

jap2008_1710_204

jap2008_1710_206

jap2008_1710_207

Nous visitons également quelques temples magnifiques, parmi les plus beaux de tout ce que nous avons vu au Japon.

jap2008_1710_208

jap2008_1710_209

jap2008_1710_210

jap2008_1710_214

jap2008_1710_211

jap2008_1710_212

jap2008_1710_213

Nous rejoignons ensuite à pied notre hôtel pour la nuit, le Turtle Inn, situé un peu à l’écart de la ville proche de la rivière. Sur le chemin, nous tombons sur un échoppe de bric et de broc où nous remarquons parmi les différentes babioles une poterie de chien viverrin :  Kikoubun !

jap2008_1710_215

Nous dînons dans un restaurant de la ville, suivi d’une petite balade nocturne. Ville très calme le soir, aucune animation, pas vraiment le bon plan de dormir ici. Si c’était à refaire, nous aurions visité Nikko la journée et serions repartis le soir même à Tokyo.

jap2008_1710_216

Notre chambre pas très reluisante du Turtle Inn

 Hôtel Turtle Inn, 9600 yens la chambre pour 2 pers. petit déjeuner inclus, Japanese Style Dinner 2100 yens.

dodo

Turtle Inn – Nikko. Conseillé par le Lonely Planet, cette “auberge” est en fait assez médiocre, bref OK pour y dormir une nuit mais sans plus.


Leave a comment