Abel Tasman : petit paradis sur terre


sun

Grand beau temps, mais un peu plus frisquet – environ 20°c

Premier réveil sur l’île du sud, à Picton, sous un ciel bien gris, on espère que cela ne vas pas trop durer !

Nous quittons le camping un peu avant 9 heures, car nous avons 3 bonnes heures de route pour rejoindre le parc Abel Tasman.

La route est assez sinueuse au départ de Picton, et le paysage change radicalement par rapport à l’île du nord : beaucoup plus de relief à priori sur l’île du sud !

Premier arrêt le long de la route au Cullen Point Scenic Reserve un peu avant 10h. Un sentier de randonnée mène à un  point de vue (Lookout) sur le Queen Charlotte Sound, région que nous ne ferons qu’effleurer.

Nous poursuivons ensuite jusqu’à atteindre la ville de Motoueha vers midi environ, où nous nous arrêtons faire le plein de victuaille au supermarché CountDown du coin.

Le soleil est revenu et il fait à nouveau bien chaud dans cette région !

Nous atteignons le village Marahau vers 12h30 à l’extremité sud du Parc Abel Tasman, et filons au café bar qui fait également office de superette et vends des billets de taxi boat.

Nous nous renseignons sur les possibilités de débarquement en bateau taxi qui s’offrent à nous.

Etant donné l’heure relativement avancée de la journée, pas d’autre choix que de prendre le taxi boat de 13h30 (le dernier de la journée au départ de Marahau) qui nous mène à Anchorage Hut.

On en profite pour prendre quelques victuailles à emporter au café attenant qui a l’air bien agréable pour déjeuner ou dîner (belle terrasse face à mer). Une adresse à tester avec un peu plus de temps.

On profite également de la connexion Internet pour réserver le camping du soir, car on pense que la réception sera fermée lors de notre arrivée après cette longue randonnée.

 – Hooked on Marahau. Petit café restaurant bien tranquille face à la mer, attenant au vendeur de billet de Water Taxi.
 – Maraha Water Taxi, Abel Tasman. 74$ pour 2, navette aller simple de Marahau jusqu’à la plage de Anchorage – pas possible d’aller plus loin avec le taxi de 13h30

Vers 13h45 avec un petit quart d’heure de retard, le taxi arrive, mais sous la forme qu’on attendait !

Le bateau est bien là, mais tiré par un tracteur, on monte à bord depuis le parking puis c’est direction la flotte avec une mise à l’eau en marche arrière !

C’est vraiment super ce taxi boat !

insert video here

Nous atteignons Anchorage Hut vers 14h15, après quelques arrêts explicatifs de notre conducteur de taxi boat très sympa, on s’arrête notamment observer des phoques sur un îlot désertique.

Nous débutons sans tarder la randonnée qui va nous ramener à pied à Marahau où nous avons laissé notre van.

Le sentier commence sur la superbe plage d’Anchorage, avec un peu plus de temps, on aura pu y passer une demi journée sans problème !

La rando ne présente pas de grande difficulté car relativement plate mais elle prend pas mal de temps, et peut être parfois un peu monotone, car on marche très souvent sous les arbres sans vue sur le paysage environnant.

Les points de vue, quand il y en a, sont néanmoins superbes et le beau temps est de la partie !

Sur le chemin du retour, on aperçoit au loin les incendies géants qui ravagent la région de Nelson et qui ont contraints à des déplacements de population pendant notre séjour.

Les chemins étant plutôt tranquilles à cette heure de la journée, cela sera l’occasion de voir quelques oiseaux à quelques mètres seulement de nous

!

Nous atteignons Marahau vers 19h après pratiquement 5 heures de marche d’un bon pas.

Nous récupérons le van puis reprenons la route pour Pohora Beach où nous avons prévu de passer la nuit.

C’est tout proche sur la carte, et pourtant il nous faudra rouler 1h30 supplémentaire car la route passe par un col et de nombreux travaux on lieu sur une chaussée qui semble avoir subi pas mal d’éboulements, circulation alternée mise en place donc.

A notre arrivée au Top 10 de Pohora Beach un peu avant 21h, la réception est fermée (les Top 10 sont en général ouvert de 8h à 20h) aussi une enveloppe nous attend avec notre emplacement réservé.

Le camping est face à une immense plage, lui-même est vaste mais mauvaise surprise, les douches chaudes sont payantes (50c pour 6 minutes) et nous n’avons qu’une pièce à partager, va falloir aller vite !

Nous dînons rapidement (car la nuit tombe vite) et nous profitons encore une fois des installations de cuisine commune pour nous préparer à manger. Vraiment au top ces campings néo-zélandais, l’équipement est parfait !

Petit survol de drone sur la plage du camping au coucher du soleil !

tente

Camping Top 10 Pohara Beach. Chouette terrain littéralement sur la plage de Pohara. Ambiance vacance garantie ! Un endroit où l’on aurait pu rester plusieurs jours. Accueil très sympa, notamment la petite supérette. Un seul hic : le seul camping Top 10 de notre séjour où les douches étaient payantes (0,5 $ les 6 minutes d’eau chaude). 50$ l’emplacement pour la nuit.


Laisser un commentaire