Randonnée du Kjeragbolten


cloud3d_thunder_wind

Temps nuageux / pluie l’après midi pendant 30 minutes / beaucoup de vent / environ 20°c

Nous nous levons tôt ce matin : 6h45 ! Objectif, quitter Kristiansand à 8h pour rejoindre le parking de la randonnée de Kjeragbolten.

Petit déjeuner correct au Yess Hotel, check in express puis c’est le départ. A noter qu’il est possible de se garer la nuit sans payer dans les rues de la ville, jusque 8h du matin. Après c’est parcmètre.

La route est très chouette, assez étroite, et peu fréquentée, elle longe une vallée sur une 100aine de kilomètre avant de bifurquer vers l’ouest où ça devient un peu plus compliqué : nombreux dénivelés, route très étroite, un camion fou en sens inverse, il faut bien se pousser ! Le paysage traversé est grandiose : lacs de montagne, peu de végétation, ça nous fait penser à l’Islande, mais aussi un peu à l’écosse.

Nous atteignons notre destination à 11h15, nous avons bien roulé, sans s’arrêter.

La parking de la randonné de Kjeragbolten est presque plein, malgré le prix dissuasif : 100 NOK que nous payons directement à un vigile.

Le temps de préparer les sacs, nous débutons la randonné vers 11h45. Ca grimpe sec dès le début, avec un passage de chaines pour aider à grimper sur les rochers. Beaucoup de monde dans les deux sens, et pourtant nous démarrons tard.

scandi -010-2408

Le ventre vide, malgré le petit déjeuner copieux, ce n’est pas évident d’attaquer notre premiere randonnée des vacances.

Le paysage est superbe, et le temps plutôt beau malgré des nuages menaçant. le seul problème, c’est le vent, violent, soufflant par bourrasque.

Heureusement, nous l’avons dans le dos à l’aller.

Nous arrivons au rocher coincé vers 14h, après un dernier passage difficile car il y a pas mal de neige. D’après un guide norvégien dont nous surprenons la conversation, il a fait mauvais cet été en Norvège et cette fameuse randonnée a été jusqu’à présent difficile d’accès.

Le rocher est impressionnant, ce qui l’est plus c’est l’inconscience de certains touristes (ou alors pas du tout peur du vide) à sauter dessus pour se faire prendre en photo.

Très peu pour nous, on est même pétrifié à l’idée de s’avancer près du bord, tant ce Fjord est vertigineux.

scandi -012-2408 scandi -013-2408

Nous repartons après quelques minutes sur place car la pluie se met à tomber et avec le vent violent c’est vraiment désagréable. En quelques minutes nous sommes trempés, heureusement bien équipés.

La pluie ne durera pas plus de 15 minutes et un beau temps suivra (assez nuageux quand même) ce qui nous rassurera sur le climat norvégien qui semble ressembler à ce que nous avions vécu en Islande : quand il fait mauvais, il suffit d’attendre quelques minutes pour que le beau temps revienne. Enfin, espérons qu’on a raison !

scandi -014-2408

Nous terminons la randonnée sur les genoux (et le ventre vide) avec un retour au parking vers 15h30. Nous allons jeter un coup d’oeil au restaurant en bois panoramique à deux pas du parking. Celui ci offre une vue spectaculaire sur le fond du Fjord.

Refroidis par les prix prohibitifs des sandwichs, nous reprenons la voiture pour descendre la vertigineuse route qui nous mène au pied du Fjord à Lysebotn.

On découvre un endroit très reposant et majestueux. Un rayon de soleil, des tables de pique nique face au Fjord, il n’en fallait pas moins pour déguster nos salades saupiquet ramenées de France !

scandi -015-2408

Le ferry quotidien permettant de rallier l’autre coté du Fjord est à 18h. Nous avons déjà réservé la traversé (pas donné car c’est un ferry touristique : 945 NOK pour un véhicule et un passager, le conducteur étant inclus avec le prix du véhicule) mais nous avons un jour d’avance sur l’itinéraire prévu.

Nous demandons au guichet du Ferry s’il est possible de prendre le Ferry du jour  : pas de problème. Effectivement, celui ci est quasiment vide, moins d’une dizaine de véhicule à bord et une petite vingtaine de passagers.

Le ferry quitte Lysebotn à 18h pour rejoindre Forsand à 20h. Deux heures de traversée tranquille avec un guide audio décrivant les différents points du Fjord, très intéressant et permettant de voir le Fjord d’en bas.

Nous verrons notamment le fameux rocher coincé que nous avions approché quelques heures auparavant et le Preikestolen ou rocher de la chaire, la randonnée spectaculaire que nous avons prévu d’effectuer le lendemain.

scandi -018-2408

On distingue le rocher coincé, vu du bas, il a l’air tout petit !

scandi -019-2408 scandi -020-2408

scandi -024-2408

Le Preikestolen vu d’en bas

Arrivé à notre destination, il nous reste 15 minutes de route pour rejoindre le camping de Preikestolen (280 NOK la nuit pour 2) Beaucoup de monde mais camping assez vaste, pas de pluie mais beaucoup de vent ce qui n’est pas l’idéal pour camper. Au menu du soir, cassoulet de Castelnaudary au bain marie !

scandi -022-2408scandi -023-2408

dodo

Preikestolen Camping – à deux pas du début de la randonnée, grand camping bien aménagé, mais assez cher et très fréquenté. Idéal pour démarrer une randonnée tôt le matin.


Laisser un commentaire